Assurance moto 125 cc

Assurance moto 125 cc : Trouver l’assurance la moins chère

Selon la législation, la souscription à une assurance moto est obligatoire pour tout véhicule à deux-roues souhaitant circuler librement sur les routes françaises et européennes. La question est donc de savoir comment trouver la bonne formule, c’est-à-dire un contrat d’assurance adaptée à votre budget et vos besoins en termes de garanties.

Quelle formule est adaptée à vos besoins ?

Pour dénicher l’assurance moto qui vous convient en termes de budget et de couverture, il est important de connaitre les facteurs déterminants le montant de la prime d’assurance à savoir :

. La cylindrée du véhicule : plus elle est élevée, plus la cotisation sera chère

. Le profil du conducteur : les risques d’accident liés à l’âge, la conduite ou l’inexpérience entrainent une surprime

. Le lieu de résidence : une zone faisant l’objet de plusieurs sinistres fera l’objet d’une prime plus élevée

. L’usage du véhicule : conduite quotidienne, régulière, occasionnelle, compétition…

 Puisque tous ces éléments influencent la hauteur de la prime d’assurance et donc le coût du contrat, il est impératif de trouver une formule adaptée à votre profil et vos critères pour faire des économies.

La formule « tous risques » est certainement la moins chère, mais elle est surtout adaptée aux véhicules neufs ou deux-roues de grande valeur.

Si votre moto est d’occasion, une garantie « tierce étendue » est plus avantageuse. En plus de bénéficier d’une garantie responsabilité civile, vous avez la possibilité de souscrire ou non à des garanties optionnelles afin de réduire le montant de la cotisation.

Les garanties comme la garantie « individuelle pilote » permettant de bénéficier d’une couverture en cas de préjudices corporels sont indispensables, alors que d’autres comme la garantie « incendie » peuvent être facultatives. Vous pouvez voir ici d’autres informations pour en savoir davantage sur la formule pouvant s’adapter à votre profil.

Quels sont les choix de garanties à faire ?

La seule garantie imposée par la législation pour un scooter 125 cc, et tous véhicules deux roues c’est la responsabilité civile. Elle couvre les préjudices causés par l’engin, en circulation ou hors circulation, aux tiers (passagers, cyclistes, piétons…). Il s’agit donc de la seule garantie obligatoire lors de la souscription, sinon les autres sont optionnelles.

La plupart des compagnies d’assurance proposent des formules comportant les mêmes garanties, mais vous pouvez choisir vos garanties en fonction de vos besoins. Formule au tiers : responsabilité civile, incluant une protection juridique et une assistance

. Formule intermédiaire (tiers confort ou tiers étendu) : responsabilité civile, protection juridique et autres garanties (vol, incendie, bris de glace)

La formule tous risques (tous accidents) est certainement la plus optimale puisqu’en plus d’inclure les garanties proposées dans les deux formules, elle couvre également les dommages subis par le véhicule en cas d’accident, de collision ou d’incidents (évènements climatiques, vandalisme…).

La formule « dommage collision » couvre le véhicule en cas de catastrophes naturelles. Elle est généralement incluse dans une garantie dommage, mais pensez à lire attentivement le contrat pour vous en assurer.

Notez par ailleurs qu’aucune de ses garanties ne couvre les préjudices physiques subis par le conducteur. Pour cela, pensez à souscrire à une garantie du conducteur en parallèle.

Comparez pour trouver la meilleure offre

Trouver une assurance scooter 125 au meilleur tarif nécessite de connaitre les prix proposés sur le marché afin de comparer les offres disponibles. Si la prospection peut s’avérer chronophage et pénible, l’utilisation d’un comparateur d’assurance en ligne vous facilitera la tâche. Ces plateformes vous demandent de remplir un formulaire mentionnant vos critères de sélection et votre profil puis se chargent de trouver l’offre correspondant le mieux à vos besoins. Gratuits et pratiques, ces comparateurs vous feront gagner un temps précieux tout en élargissant les recherches pour trouver une offre à la hauteur de vos besoins.

Vous pouvez également vous faire assister par un courtier en assurance pour trouver la formule adaptée à votre demande. Quoi qu’il en soit, différentes astuces pratiques peuvent vous aider à négocier votre contrat :

. Favoriser un paiement par prélèvement que par chèque pour éviter les frais de gestion en plus

. Privilégier un paiement annuel est moins onéreux qu’un paiement fractionné

. Adopter une bonne conduite et bénéficier d’un bonus-malus sur la prime.

Notez par ailleurs qu’il est préférable de choisir un véhicule à faible cylindrée afin de réduire les risques et par la même occasion la prime d’assurance.

D’autres options à connaitre pour payer moins chère

Pour souscrire une assurance pas chère, vous pouvez également prendre différentes garanties en fonction de la fréquence d’utilisation du véhicule. Cela vous permettra de réduire le montant de la cotisation, mais aussi de bénéficier d’une couverture adaptée.

Si vous n’utilisez votre moto qu’à titre occasionnel, la souscription à une assurance moto au kilomètre peut être une solution idéale. Vous n’aurez qu’à payer la distance parcourue par le véhicule durant l’année. Elle peut cependant impliquer une limitation de kilométrage, mais puisque l’usage est ponctuel, votre prime d’assurance coûtera moins cher.

Il est par ailleurs possible de souscrire à une assurance saisonnière notamment si vous ne conduisez la moto que durant certaines saisons (été ou printemps). Cette formule permet de suspendre les garanties essentielles pour la conduite tout en continuant de bénéficier des garanties de base (vol, incendie…). Cela réduira également la cotisation.