Combustibles de chauffage

Combustibles de chauffage à fort pouvoir calorifique : opter pour les granulés de bois

L’engouement croissant des foyers français désirant se chauffer autrement pour les granulés de bois n’est en aucun cas une coïncidence. En plus d’être économiques et respectueux de l’environnement, ces combustibles séduisent par leur pouvoir calorifique hors pair. À cela s’ajoute le fait qu’ils sont à la fois renouvelables et modernes. Force est donc d’admettre que le chauffage utilisant des granulés de bois s’impose aujourd’hui comme le dispositif de chauffage le plus propre.

Les granulés de bois et leur excellent pouvoir calorifique

Plus concrètement, le granulé ou pellet de bois, comme le granulé crépito, est un combustible renouvelable se constituant de poudre de bois (sapin, épicéa…) très compactée, dont la longueur moyenne est de 1 à 5 cm et le diamètre oscillant généralement entre 6 à 9 mm. De par leur conception assez particulière, les pellets de bois disposent d’un fort pouvoir calorifique comparé à d’autres types de combustibles dédiés aux dispositifs de chauffage au bois. La raison est que leur taux d’humidité est extrêmement faible et que leur densité est conséquente, sans parler du fait que près de 90 % de leur contenu énergétique seront restitués sous forme de chaleur. De la sorte, on peut parfaitement maintenir une température optimale à l’intérieur du logement grâce aux granulés de bois. Une fois consumés, ces combustibles ne laissent qu’une faible quantité de débris de cendres. Leur valeur ajoutée réside notamment dans le fait qu’ils garantissent une durée de braise et de combustion significative.

À noter que leur conception se réalise de manière naturelle, notamment avec du soleil, de la terre et de l’eau. Ces combustibles se révèlent respectueux de l’environnement en raison du fait qu’ils sont issus des copeaux et déchets de sciure de bois. Pour se chauffer de manière responsable, on peut très bien Acheter des granulés de bois pour le chauffage en ligne. Cependant, quelques critères sont à prendre en considération avant de procéder à l’achat.

Comment s’assurer de la qualité des granulés de bois ?

Afin qu’on puisse tirer profit d’un combustible pouvant garantir un excellent pouvoir calorifique, il faut préalablement s’assurer de la qualité des granulés de bois à utiliser. Que l’on achète des pellets de bois en ligne ou en magasin, la certification est le premier critère auquel ont doit porter son attention. Concrètement, les granulés de bois relèvent des processus de fabrications qui doivent respecter différentes normes en vigueur. Jusqu’à aujourd’hui, on compte 3 certifications pour les pellets de bois, à savoir la certification française « NF Granulés biocombustibles », la certification allemande reconnue en France « DIN plus », et la certification « EN plus ». Toutes ces certifications attestent le fait que les pellets ont été fabriqués conformément à la norme européenne EN 14 961-2.

Par ailleurs, il convient également de vérifier le taux d’humidité des granulés en gardant à l’esprit que plus le bois de chauffage est humide, plus il perd en performances de chauffe et peut encrasser l’installation. Il faut dans ce cas s’assurer que le taux d’humidité du combustible n’excède pas les 10 %. L’idéal est de privilégier les granulés dont le taux d’humidité est de 8 % maximum.

S’assurer de la qualité des granulés passe également par la vérification de leur densité ainsi que leur taux de fine. Logiquement, lorsque les granulés ont une forte densité, ils présentent par conséquent un faible taux de fine. Lorsque ce taux ne dépasse pas le 1 %, les pellets garantissent une combustion lente et sans fumé ainsi que d’un meilleur rendement.

Les granulés de bois sont-ils intéressants financièrement ?

En plus d’offrir un pouvoir calorifique exceptionnel, les Granulés de bois paris séduisent également par leur coût remarquablement faible de par le fait qu’ils sont issus des forêts françaises gérées de manière durable dont la surface ne cesse d’augmenter.

Puis, les granulés de bois permettent à chaque foyer de réduire de manière significative leur facture de chauffage. La preuve est que pour chauffer de manière optimale une maison, il faut juste prévoir 1 kW de puissance pour 20m². Puis, 2 kg de pellets correspondent à 1 litre de fioul et disposent d’une puissance calorifique 3 fois supérieure à celle des bûches. À noter aussi que 1 kg de pellets de bois est l’équivalent d’environ 5 kWh de chauffage.

D’autre part, ceux qui s’apprêtent se chauffer en granulés de bois peuvent prétendre à un crédit d’impôt transition énergétique (CITE) de 30 % du coût du dispositif utilisé hormis les subventions de l’ANAH ou les primes énergétiques, ce qui permet en effet de faire des économies substantielles. Ces aides ont été mises en place dans l’optique de motiver ceux qui se chauffent encore au fioul à abandonner leur vieille chaudière au profit d’un système de chauffage plus propre qu’est la chaudière à granulés de bois.