rhum de Guadeloupe

Comment bien choisir son rhum de Guadeloupe ?

La Guadeloupe est connue pour sa nature exotique dépaysante, mais aussi pour son rhum. Comme le climat est propice à la culture de canne à sucre, c’est l’endroit idéal pour l’élaboration de cette boisson spiritueuse. Beaucoup de cocktails sont réalisés à partir du rhum tels que les Mojito, Piña Colada, Ti-Punch, etc. Cette boisson alcoolisée est associée aux vacances, à l’été et à l’exotisme. Après, la demande en rhums de Guadeloupe augmente petit à petit actuellement. De plus, chaque rhum peut avoir différentes saveurs et il est parfois difficile de s’y retrouver. Néanmoins, il ne faut pas choisir votre rhum au hasard, prenez le temps de bien les goûter au préalable.

Une île parfaite pour la distillation

La canne à sucre est une plante qui requiert en même temps beaucoup de soleil et de grandes quantités d’eau afin de ne pas se dessécher. Par ailleurs, le climat des Antilles est optimal pour concilier ces paramètres. C’est donc l’île parfaite pour distiller du bon rhum. En plus de cela, la Guadeloupe dispose de 2 terroirs bien distincts qui conviennent très bien à la culture de la canne à sucre. Il y a notamment la Basse-Terre qui est humide et volcanique et la Grande-Terre, qui propose des conditions sèches et calcaires.

Grâce à la distillation du jus de canne fermenté, vous pouvez obtenir du délicieux rhum de Guadeloupe. Dans cette île, les distillateurs produisent des eaux-de-vie particulièrement aromatiques. Après, plusieurs petites distilleries ont commencé à voir le jour avant l’arrivée des grandes usines. Avec la Martinique, la Guadeloupe figure parmi les plus importants producteurs de rhum agricole au monde. Sachez que le rhum de guadeloupe ne représente qu’un petit pourcentage de la production mondiale. Pourtant, il est d’une très grande qualité.

Les meilleurs rhums de Guadeloupe

Diverses marques de rhum se sont installées à Guadeloupe à cause de sa situation favorable. Chacune a sa propre approche, ses méthodes de fabrication, techniques, etc. Cependant, toutes ont contribué à la réputation du rhum de guadeloupe à tel point que c’est devenu une référence internationale. Voici une liste non exhaustive :

On a par exemple le rhum blanc agricole Damoiseau 50°. La distillerie du même nom est la dernière encore fumante de Grande-Terre. Elle a été récompensée par la Médaille d’Or de Paris, car c’est l’ambassadeur de ce que ce territoire français a de meilleur. Si vous recherchez de la qualité et du goût, vous ne serez pas déçu.

La cuvée spéciale de Chevalier de Saint-Georges Bologne est aussi un classique du rhum guadeloupéen. La distillerie Bologne se trouve sur la Soufrière. Elle produit un excellent breuvage que vous pouvez boire aussi bien en apéritif qu’en digestif.

Le rhum Longueteau Montebello 50° quant à lui, est fabriqué au pied du massif de la Soufrière. La distillerie n’utilise que les cannes à sucre de ses propres plantations. Un véritable délice pour les papilles, ce rhum guadeloupéen est plein de finesse, très bon cru, et reste tout ce qu’il y a de plus qualitatif.

Comment trouver le bon breuvage ?

Le mieux est de goûter chaque rhum de guadeloupe avant de sélectionner celui qui convient le plus à votre palais. En effet, chaque alcool a ses propres caractéristiques et spécificités. Le goût est subjectif, ce n’est pas forcément qu’un rhum en particulier est réputé pour être savoureux que vous allez obligatoirement l’aimer à votre tour.

De ce fait, si vous faites une virée en Guadeloupe, notez que le rhum guadeloupéen est incontournable. Pour trouver le bon breuvage, vous devez juste déguster des alcools typiques du territoire en faisant le tour des distilleries locales. D’ailleurs, cela est aussi une activité touristique très prisée. C’est à vous de choisir le rhum qui vous plaît.