échelle escamotable

Installer une échelle escamotable dans son grenier

 L’installation d’un escalier escamotable constitue une excellente solution pour accéder à son grenier. Elle possède beaucoup d’avantages, surtout pour les maisons disposant de peu d’espace. Alors, pour ceux qui envisagent d’en faire installer à la maison, voici tout ce qu’il faut savoir à propos de la mise en place d’un escalier escamotable chez soi.

Les avantages d’installer une échelle escamotable dans son grenier

D’abord, l’escatrappe a l’avantage d’être rétractable. Aussi, il est facile à ranger et devient bien discret lorsqu’il n’est pas utilisé. Il n’est pas encombrant et convient aux espaces réduits. Contrairement aux autres catégories d’escaliers, ils ne nécessitent pas la présence de poutres ou de poteaux de soutien. De plus, il est également facile à manipuler et ne demande pas beaucoup d’effort. La perche ou le mécanisme de déploiement est simple d’utilisation et permet d’emplyer l’échelle en un rien de temps.

Ensuite, une échelle escamotable est évident à poser. Il ne requiert pas de grands travaux pour son installation dans le grenier. Certains modèles peuvent être posés par soi-même et ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel. Enfin, l’escalier escamotable est très intéressant du point de vue prix. En effet, il coûte moins cher que les escaliers traditionnels. Toutefois, certains types d’escaliers escamotables valent jusqu’à 2000 euros.

Mais, en optant pour un escalier escamotable, il faut se résigner à l’avance sur le confort à l’utilisation. De plus, il n’est pas recommandé de le manier fréquemment puisqu’il constitue seulement d’un escalier d’appoint pour accéder au grenier.

Comment installer un escalier escamotable dans le grenier ?

Pour réussir la pose d’un escalier escamotable grenier, il est nécessaire d’évaluer au préalable s’il y a des murs porteurs. Mais encore, il est important de tenir compte des dimensions de la trappe à créer. En effet, elles doivent être adaptées aux dimensions de l’escalier. Il faut aussi bien vérifier la hauteur entre le sol et le plafond afin d’ajuster la longueur de l’escalier. En effet, pour les escaliers escamotables en bois ou en métal, la hauteur sous le plafond doit être de 2,80 m ou de 3,05 m. Puis, cette hauteur doit être 2,60 m et 3,25 m pour les modèles en aluminium. Sinon, il est toujours possible d’opter pour une échelle escamotable sur mesure. Cette solution est surtout conseillée pour les maisons en rénovation.

Puis, il faut aussi déterminer la nature du plancher dans le grenier. S’il est fabriqué en bois, la création d’une ouverture pour l’échelle ne posera aucun problème. Mais, si celui-ci est fait en béton, l’installation de l’escalier escamotable demande plus de travaux pour pouvoir obtenir un accès au grenier. Ensuite, lors de l’installation d’un tel équipement, il ne faut pas oublier de mettre en place une rampe sur l’escalier grenier. Cela permet d’assurer la sécurité des personnes qui vont l’utiliser.

Par ailleurs, il est également important de fixer à l’avance l’utilité du grenier. S’il est destiné au stockage de matériels volumineux et lourds, le choix d’un escalier escamotable n’est pas conseillé. En effet, ces types d’équipements résistent rarement à des poids supérieurs à 150 kilos. 

Quel type d’échelle escamotable installer pour son grenier ?

Avant de mettre en place son escatrappe, il faut d’abord bien le choisir. En effet, il existe une large gamme d’escaliers escamotables sur le marché. Il convient de sélectionner celui qui correspond à son grenier et qui répond à ses exigences.

D’abord, il y a l’escalier pliable qui peut être un escalier escamotable aluminium ou en bois. Il est constitué de trois parties munies de charnière à chaque extrémité des segments. La plupart des modèles disposent d’un bout en caoutchouc permettant une meilleure adhésion au sol des bouts.

Ensuite, les escaliers en ciseaux ou escaliers en accordéon possèdent un mécanisme d’extensions sous forme de croisillons à chacune de ses marches. Quant aux escaliers escamotables coulissants, ils se déploient en faisant glisser les différents segments qui les composent jusqu’au sol.

Enfin, dans le choix de son escalier escamotable, il importe de bien choisir la matière de l’échelle. Il faut privilégier les éléments qui sont à la fois robustes, mais légers. Ensuite, il faut apporter une attention particulière à l’esthétisme. Puis, il est vraiment important à ce que l’escalier choisi réponde aux exigences de la norme de sécurité NF 14975.