construction maison à ossature bois

Pourquoi construire en bois ?

Bâtir un lieu où habiter est un projet d’une grande importance. Chaque solution de construction présente ses avantages comme une maison en bois en apporte un lot. Non seulement, elle est idéale pour l’environnement donc responsable vis-à-vis des futures générations futures mais elle permet également de bénéficier de la solidité et de la résistance. Elle est aussi peu coûteux.

Un geste écologique.

Être responsable et engagé se passent aussi par le choix des matières dans la construction. En optant pour le bois, grâce aux arbres coupés en maturité, on arrive à limiter les émissions de CO2. Pour la simple raison que pendant qu’ils étaient encore enracinés, ils réalisaient de la photosynthèse, ils emmagasinaient les CO2 et une fois transformés en matériaux de construction, ils les isolent. On assiste ainsi à un puits de carbone et le geste fait partie dans ce cas de l’amélioration de la qualité de l’environnement. D’un autre côté, du point de vue économique par rapport au développement durable, le bois est issu d’une ressource naturelle et surtout renouvelable. De plus, construire une maison en bois à Annecy bénéficie des atouts écologiques. Les forêts françaises font après tout l’objet d’une gestion mettant en avant la valorisation des bois locaux. La nouvelle construction profitera autant à soi qu’à ses enfants pour ses qualités mais aussi en tant que filière moins énergivore par rapport à celle du parpaing ou du béton. À titre indicatif, une structure en métal demande autant d’énergie grise de 30 à 300 fois supérieure que celle en bois, surtout avec ce label qui garantie sa qualité.

Pour la sérénité.

La solidité du bois par rapport au métal ou au béton est sans équivoque en ce qui concerne la résistance mécanique. Les règlementations auxquelles la construction en bois suit permettent bien à une maison fabriquée à partir de cette matière une solution antisismique. Une construction maison à ossature bois est en effet soumise à des exigences plus rigoureuses en France qu’aux États-unis par exemple. Toujours par rapport à cette endurance mais au feu, le bois présente moins  de sécurité que le béton. En effet, il faut que le bois se change en charbon et que cette partie calcinée empêche la combustion. Lors d’une intervention de secours, les pompiers peuvent passer sous une charpente en bois comme tout autre structure bâtie avec une matière en feu même durant quelques minutes, selon leur règlementation. En cas de sinistre, une maison réalisée avec une structure en bois donne plus de temps au pompier d’intervenir. Sinon, cette fermeté peut aller jusqu’à l’imperméabilité avec des traitements adéquats. Si par ailleurs, les insectes sont des éléments qui freinent certains projets, des traitements aux xylophages existent bel et bien. Au final, il n’y a pas de raisons de se priver du plaisir et du confort de vie que propose une maison en bois qui peut encore exister après des générations.

Une solution économique.

La construction de maison en bois se passe en majeur partie en atelier, le chantier ne dure que 6 mois au plus grand tard. La maison ossature est livrée au format « mur » et « ferme de toiture ». Ce temps si court ne peut signifier que moins de dépense pour les mains d’œuvre sur le chantier, des frais financiers réduits autant en termes de production que de main d’œuvre. Les travaux limitent les transports, l’usage des engins coûteux. En tant que chantier propre, il génère moins de déchets. Par rapport au chauffage, ce système de construction à partir d’un « squelette » en bois présente également une épargne. Le choix pour des isolants plus épais n’impacte en rien la surface intérieure de l’habitat, au contraire ils sont bien cachés dans les murs. Puisque ce type de construction exige l’absence de ponts thermiques conformément à la réglementation, il évite les 30% de déperditions présentes dans les maisons maçonnées. Un autre avantage qu’il apporte est l’accumulation de la chaleur du soleil dans le dallage. Une fois de plus, une économie d’énergie qui est favorisée par la capacité des murs à résister au changement de température.