bardage bois maison

Quel bardage choisir pour une maison en bois ?

Pionnier des revêtements de façade, le bardage offre un cachet authentique à la construction, tout en dissimulant idéalement ses petites imperfections. Ce système est également une garantie d’une bonne isolation, à la fois thermique et phonique. Cependant, son choix dépend principalement du type de bâtiment à barder. Dans le cas d’une maison à ossature en bois, le bardage bois semble le mieux adapté. Il offre ainsi un panel de possibilités pour habiller l’habitat de manière naturelle et esthétique .

Bardage en bois naturellement durable

Depuis déjà plusieurs années, les maisons en bois ou maisons à ossature bois (MOB) ont le vent en poupe. Rien de plus normal avec leur côté économique, esthétique, design et écologique. De surcroît, il est possible de leur donner une touche chaleureuse pleine de charme grâce à un système de revêtement naturelle qu’est la pose d’un bardage bois maison. Pour ce faire, on a le choix entre plusieurs types de lames, dont chacune fait appel à différentes essences pour apporter une touche unique et esthétique.

Comme son nom le laisse supposer, une lame de bois naturellement durable est issue des forêts certifiées qui sont gérées de manière durable. Quelle que soit l’essence de bois concernée, elle se prête naturellement à toutes les originalités et met en évidence l’élégance naturelle du bois, qui est bien sûr un matériau à la fois noble et plein de charme. L’utilisation pour habiller la façade d’une maison bardage bois en constitue une preuve.

Les lames de bois naturel peuvent être fines, larges ou en bois massif. Mais dans tous les cas, le choix des essences de bois est diversifié. Red Cedar, douglas, mélèze, chêne, châtaignier, robinier, épicéa et sapin… sont d’autant d’essences de bois couramment utilisées dans le cadre d’un revêtement de façade. Il est également possible d’opter pour des bois exotiques (padouk, ipé, cèdre américain, merbau, afromosia…), bien qu’ils soient très peu utilisés à cause de leur prix et de leur tendance à se déformer facilement.

Bardage en bois traité

Dans la famille des bois traités figurent les bois chauffés ou « thermowood ». Ils apparaissent également comme d’excellents matériaux pour barder une maison à ossature bois. Ils ont subi un traitement à haute température, dont la finalité est d’extraire l’humidité. Cette technique de chauffage élimine en même temps les moisissures, les insectes et la putréfaction du bois. Cependant, un thermowood requiert autant d’entretien que le bois naturel. Les lames en bois sont souvent proposées en sapin, pin, chêne, peuplier…

Pour pouvoir être utilisées en bardage maison, certaines essences de bois doivent passer par un traitement dit autoclave, qui préservera leur résistance dans le temps. Celles qui ne sont pas imputrescibles par nature sont les plus concernées par ce traitement spécifique : pin maritime et pin sylvestre. À l’issue des opérations, les bois autoclaves seront préservés des agressions biologiques et des intempéries.

En outre, il y a également ce qu’on appelle le traitement oléothermique, un procédé à la fois naturel et innovant qui vise à protéger durablement le bois. Celui-ci est basé sur l’utilisation des huiles végétales pour préserver la résistance des essences de bois utilisés en extérieur. Le douglas en particulier doit subir ce traitement avant toute utilisation.

Bardage en bois lamellé-collé et en bois composite

Afin de sublimer une maison en bois, le bardage en bois multiplex ou lamellé-collé s’affiche comme une alternative intéressante. Ce type de bardage maison bois se particularise par le fait qu’il est constitué de plusieurs lamelles de bois collées les unes aux autres. Cette superposition de plusieurs épaisseurs confère au bardage une grande résistance et étanchéité. Le rendu ainsi obtenu s’apparentera au bois massif avec une dimension plus importante, en longueur et en largeur.

Quant au bardage en bois composite, celui-ci peut être soit un bardage synthétique qui imite l’aspect naturel du bois, soit un bardage qui mélange les particules ou fibres de bois avec des résines composites. Dans tous les cas, il se décline en différentes structures : composite en fibre de bois, composite bois fibre et ciment, composite bois fibre de verre, composite bois fibre et résine polymère. Cependant, les matériaux composites ne sont pas bio et requièrent de l’énergie pour leur conception. Par contre, ils sont réputés pour leur grande esthétique et leur caractère non poreux et imputrescible.

Des techniques de pose multiples

Le type de pose a bien sûr de l’influence sur l’aspect esthétique d’une maison bardage bois, mais également sur la résistance aux intempéries. Le propriétaire a le choix entre trois possibilités pour l’orientation des lames. Le bardage vertical ou bardage à la scandinave est le plus courant. Le bardage horizontal ou bardage à l’américaine et le bardage oblique ou en diagonale confèrent à l’habitat un style moderne, sophistiqué et original.

N.B. L’installation d’un bardage en bois, quel que soit le type, est loin d’être une partie de plaisir. Elle requiert une technicité de pointe, d’où l’intérêt d’engager les services d’un professionnel. Quant au budget, le propriétaire peut faire des économies s’il est éligible à des aides financières destinées aux travaux d’isolation des murs par l’extérieur : CITE, éco-PTZ, aides de l’ANAH, taux de TVA réduit à 5,5 %, aides locales, etc.