Recrutement

Recrutement dans le secteur des assurances : effectuer une candidature spontanée

Beaucoup de chercheurs d’emploi négligent la candidature spontanée pour se faire embaucher. En effet, ils estiment que si une entreprise n’a pas publié des offres d’emplois, elle ne perdra pas de temps à consulter les CV et les lettres de motivation qu’elles reçoivent. Cependant, il ne s’agit là que d’une simple supposition sans fondement. En réalité, les responsables des ressources humaines apprécient ce genre d’initiative, notamment dans le domaine des assurances. Cela prouve en effet la détermination et la motivation du candidat.

Quels avantages offre la candidature spontanée ?

Déposer votre dossier de candidature en dehors de toute proposition de recrutement vous avantage. Tout d’abord, cette méthode dite offensive évite que vous tombiez dans la passivité et le découragement. Vous décidez de prendre les choses et votre carrière en main. Vous n’attendez plus la fortune ou les offres qui tardent à venir.

Ensuite, vous avez sûrement remarqué que dans un secteur aussi prisé que les assurances, dès qu’une proposition d’une entreprise du secteur telle que SFAM apparait, beaucoup de candidats se ruent vers celle-ci. Vous imaginez sûrement le nombre de courriels qui arrivent dans la boite mail de l’entreprise. Si vous aussi décidez de postuler, votre profil risque de se perdre dans une montagne de CV et de lettres de motivations. Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas répondre aux offres sfam recrutement ou d’une autre entreprise d’assurance. Prenez plutôt une longueur d’avance sur vos concurrents en envoyant des candidatures spontanées. Ainsi, vous avez plus de chance de tomber juste au moment où l’employeur comptait publier son annonce.

Comment augmenter vos chances d’embauche ?

Le secret du succès dans la candidature spontanée réside dans le choix de votre future entreprise. Puisque vous avez plus de marge, vous pouvez vous attarder sur les détails. Cela n’a rien de compliqué, vous devez juste définir le profil de votre employeur en fonction de vos attentes. Ceci implique la collecte de données sur ce dernier. Pour cela, Internet reste une véritable source d’informations à votre disposition.

Si vous décidez de postuler chez SFAM, informez-vous sur ses services et ses diverses activités avant d’envoyer votre candidature spontanée sfam. Pensez également à consulter les emplois offres sfam déjà publiées pour avoir une idée des différents postes proposés. Dans ces annonces, vous trouverez les différentes coordonnées utiles (mails, siège social, ECS) de la société.

Avant d’envoyer votre dossier de candidature, essayez également de connaitre les conditions de travail et les avis des employés. Puis, faites une sélection rigoureuse des entreprises avec les critères que vous avez retenus. Ensuite, il faudra que vous choisissiez un poste bien précis. Ne tentez pas de créer un CV ou une lettre de motivation « standard » en pensant que si dans tel service il n’y a pas de poste vacant, on vous orientera vers un autre. Pour les offres sfam jobs, les annonces décrivent très précisément le profil recherché. Cela vous permet de bien rédiger votre lettre de motivation.

Dresser un CV fidèle à votre parcours et une lettre de motivation à la hauteur

Comme toute demande d’emploi, vous devez convaincre votre employeur potentiel de vos capacités et connaissances. Si vous avez déjà un parcours, avec de beaux stages et des expériences, cela va attirer forcément l’attention du recruteur, à condition que vous les présentiez convenablement. Vous pouvez utiliser les outils disponibles sur Internet pour édifier un CV et une lettre de motivation de qualité. Mais dans tous les cas, inutile de faire un étalage de vos parcours et de vos connaissances. Gardez simplement les informations en lien avec le poste souhaité. Ne parlez pas non plus que de vous dans la lettre. Montrez que vous vous intéressez de près à l’entreprise et à son avenir. Affichez votre motivation. Si vous avez déjà travaillé auparavant, accabler votre ancien employeur est à éviter. Parlez plutôt de vos envies de rejoindre l’entreprise.