Usage médical du cannabis

Usage médical du cannabis et des cannabinoïdes

Le cannabis a toujours été considéré comme un stupéfiant toxique pour l’organisme. Son usage est interdit presque partout dans le monde. Cependant, on a découvert certains bienfaits du cannabis ou plus précisément du cbd, récemment. Cette découverte a chamboulé le regard sur le cannabis. Aujourd’hui, de plus en plus de pays commencent à autoriser l’utilisation des composants du cannabis, mais seulement à des fins thérapeutiques.

L’usage médical des cannabinoïdes : un procédé autorisé par la loi

Si l’usage du cannabis, en tant que stupéfiant est interdit dans plusieurs pays, le cannabinoïde ne l’est pas. En effet, ce composant du cannabis aurait de nombreux bienfaits thérapeutiques, et serait capable de soigner plusieurs maladies. Mais qu’est-ce qu’on entend précisément par « cannabinoïde » et pourquoi autorise-t-on son utilisation ?

Connu sous le sigle cbd, le cannabinoïde est un récepteur chimique, présent dans le corps d’un être vivant. Il existe 3 types de cannabinoïdes : le cannabinoïde végétal, endogène et de synthèse. Le cannabinoïde végétal est celui qu’on retrouve dans le cannabis. En principe, il regroupe 2 éléments dont le tétrahydrocannibol (THC) et le cannabidiol ou cbd. Le Thc est le facteur de l’hallucination tandis que le cannabidiol est l’élément vertueux du weed. Selon plusieurs études, ce composant apporterait de nombreux avantages sur le corps humain. Il est capable de soigner plusieurs maladies, que ce soit physique ou mental. On peut notamment citer : l’épilepsie, la dépression ou l’Alzheimer.

Due à ces propriétés thérapeutiques, on a autorisé l’usage de la fleur cbd. Désormais, il est même possible de procéder au cbd livraison France.

Les bienfaits thérapeutiques du cannabis et des cannabinoïdes

Il n’est plus possible de nier les bienfaits thérapeutiques du cannabis ou plus précisément du cannabidiol, tellement il y en a beaucoup.

Tout d’abord, il permet de traiter les diverses douleurs chroniques. Le cbd a une propriété antioxydante et anti-inflammatoire. Il a la capacité de soulager les souffrances physiques, rencontrées par les adultes. Selon le rapport de l’académie de sciences aux États-Unis, il serait même très efficace pour assurer cette action.

Ensuite, le cannabis a des propriétés anti-cancéreuses. Après traitement au cannabidiol, on a constaté une forte réduction des cellules cancéreuses chez les patients.

Par ailleurs, le cannabis prévient aussi contre plusieurs maladies dont la maladie d’Alzheimer ou les crises d’épilepsie. D’un côté, il limite la production des plaques amyloïdes dans le cerveau, qui sont les sources du trouble de neurones. D’un autre côté, il est anti-convulsif, ce qui peut réduire fortement le risque de crise.

Le cannabis, plus précisément le cannabidiol, peut aussi lutter contre la dépression. Souvent, on consomme du cannabis pour soulager la peine ou la souffrance. Cette action est réalisée grâce au cbd, qui agit en tant que calmant. C’est pourquoi, après usage de cannabis, on se sent plus détendu et moins nerveux.

Enfin, il stimule l’appétit. Certains composants du cannabis produisent des molécules, qui augmentent l’appétit. Il n’est donc pas rare de voir des médicaments contre l’anorexie, à base de cannabis.

Précautions et contre-indications de l’usage médical du cannabis

Bien que le cannabis soit capable de soigner plusieurs maladies physiques et mentales, il ne faut pas oublier qu’il reste une drogue. Donc, son usage doit être fortement surveillé et limité.

Pour commencer, son dosage doit être bien maîtrisé, sinon il peut créer des effets indésirables. En cas d’excès de consommation, le cannabis peut entraîner des troubles psychiques très intenses comme la schizophrénie. Il peut aussi accélérer la perte de mémoire si son usage n’est pas maîtrisé.

De même, l’usage de cannabis sans modération a des impacts sur la maladie cardiaque. Il bloque la circulation sanguine et peut provoquer une forte palpitation du cœur, pouvant ainsi entraîner des crises cardiaques.

Par ailleurs, l’usage, même médical, du cannabis est prohibé pour les femmes enceintes ou allaitantes. En effet, ces composants peuvent être transmis dans l’organisme de l’enfant. Or, ce dernier est encore vulnérable pour pouvoir les supporter. Il est aussi interdit aux personnes allergiques au cannabis, bien que celles-ci sont rares.

Pour terminer, le cbd en France ne peut être utilisé, consommé, vendu ou transformé qu’après l’autorisation de l’État. De plus, le cbd livraison France doit être fortement justifié. Le non-respect de cette règle peut donc entraîner l’engagement de la responsabilité du délinquant, et est passible de sanctions.