Recrutement

Accompagnement des jeunes diplômés en informatique dans le lancement de leurs carrières professionnelles

Alors que le marché de l’emploi se tend actuellement en raison des difficultés économiques liées à la crise sanitaire, il existe toujours certains secteurs qui ont su préserver leur dynamisme. Il s’agit notamment du domaine informatique qui séduit chaque année toujours plus de jeunes étudiants. Cependant, en dépit de ce contexte plutôt favorable, une grande majorité d’entre eux sera confrontée à des difficultés au moment de signer leur premier contrat de travail. Quelles en sont les origines ? Pourquoi les entreprises ont-elles autant de mal à faire confiance à un jeune diplômé ? Ces deux questions trouveront leurs réponses à travers la présentation d’une initiative privée de formation appelée le Village de l’Emploi et spécialisée dans la formation aux métiers de l’informatique via l’alternance.

Mieux répondre aux attentes des employeurs

Pour comprendre comment a pu naître l’idée du Village dans la tête de ses créateurs, il suffit de se plonger dans le passé. Voici plus d’une trentaine d’années désormais, ces derniers venaient de décrocher enfin leur diplôme d’ingénieur en informatique. Dans leurs esprits, ce précieux sésame devait être suffisant pour leur ouvrir en grand les portes des entreprises et leur permettre d’accéder ainsi à de prestigieux emplois. Cependant, la réalité fut tout autre et rien ne s’est finalement déroulé ainsi.

Ce groupe d’amis, à travers les démarches individuelles, s’est rapidement aperçu que le diplôme ne serait pas suffisant aux yeux des responsables des compagnes de recrutement. Les entreprises reprochaient en effet à ces candidats de bon niveau leur manque d’expérience. Elles craignaient que les nouvelles recrues ne soient pas directement opérationnelles une fois leur prise de fonction actée. Pour mieux répondre à ce besoin, les amis ont eu l’idée de réinventer la formation. Il fallait donc envisager un nouveau cadre et c’est ainsi qu’est né le Village de l’Emploi.

Si vous souhaitez obtenir des informations et des précisions complémentaires sur cette initiative hors du commun, plongez-vous dans les paragraphes suivants de ce texte. N’hésitez pas non plus à parcourir les sites spécialisés et autres forums. Vous pourrez notamment y découvrir de nombreux village de l’emploi avis laissés par des anciens stagiaires.

Des formateurs en lien direct avec le monde professionnel

Au Village, les cours théoriques sont assurés par des formateurs reconnus et certifiés. Ils se distinguent cependant de ceux travaillant dans d’autres centres de formation. Il s’agit en effet de personnes qui ne s’occupent pas à 100 % de l’enseignement des savoirs. Ils sont aussi salariés dans des entreprises et y occupent tous une fonction en lien direct avec l’informatique et la matière qu’ils enseignent au Village.

Un tel choix permet de renforcer le lien entre les mondes de la formation et du travail. Les professeurs ont ainsi la possibilité de piocher dans leurs diverses expériences passées pour mieux faire comprendre une notion aux stagiaires ou pour rendre un cours plus dynamique et vivant. Le Village offre également la possibilité d’apprendre à se bien comporter lors d’un entretien d’embauche. Des recruteurs organisent des sessions d’entraînement avec tous les stagiaires. Ces derniers présenteront leur candidature et auront pour objectif de décrocher leur premier emploi virtuel. Cette simulation demeure un moment fort du passage au Village. Plusieurs sessions sont d’ailleurs organisées dans l’année afin de mieux préparer les futurs postulants. De quoi devancer largement tous les autres concurrents lorsque vous vous retrouvez ensemble sur le marché du travail !

Acquérir de l’expérience une fois diplômé

Le simple fait de recruter des formateurs en lien direct avec le monde professionnel ne se suffit pas à lui-même pour résoudre la problématique principale, à savoir rendre un jeune diplômé opérationnel juste après sa prise de fonction. Pour cela, il faut proposer aux étudiants une réelle immersion dans la vie active. Le Village de l’Emploi possède la chance de pouvoir s’appuyer sur un réseau d’entreprises. Celui-ci apporte sa contribution sur le plan financier bien sûr mais il propose également de véritables postes aux jeunes diplômés.

Si le candidat l’accepte, un CDI de chantier sera signé entre les deux parties. Ce contrat dure au maximum trois années. Si tel était le cas alors le stagiaire n’aurait absolument rien à débourser pour le financement de la formation. Oui, vous avez bien lu ! Cette formation informatique de haut niveau peut être accessible gratuitement ! Pour les étudiants, l’avantage offert par ce dispositif est double. Il permet en effet d’acquérir une expérience de trois années sans même devoir passer par un processus de sélection. Une fois ce temps passé, vous deviendrez le candidat idéal aux yeux des recruteurs.

Un modèle souple permettant de faire face à toutes les situations

Désormais, vous savez que vous devrez rester trois ans chez une entreprise partenaire pour que cette formation ne vous coûte pas un centime. Mais que se passe-t’il si vous ne souhaitez pas aller jusqu’au terme de votre contrat ? Quelles sont les conséquences pour vous si vous faites le choix de vous lancer directement dans la vie active sans profiter d’une telle opportunité ?

Le fonctionnement du Village de l’Emploi est simple et permet de faire face à de nombreuses situations personnelles. Ainsi, si vous devez rompre le CDI de chantier avant son terme (trois années au maximum), pour quelle que raison que ce soit, seule une partie du coût de la formation sera alors prise en charge par le partenaire. Le montant qu’il restera à régler sera calculé en fonction de votre temps de présence effectif en entreprise. Comme vous l’avez sûrement déjà compris, c’est à vous qu’il reviendra de solder la facture. Cette situation symbolise finalement un compromis intéressant pour les élèves. Il est donc possible de conserver sa liberté tout en profitant d’une formidable occasion pour acquérir de l’expérience et pour faire diminuer (voire annuler) le coût de la formation. Avouez que ce modèle est plutôt tentant n’est-ce pas ?

Se concentrer pleinement sur sa formation

La formation en elle-même dure au maximum dix mois. Durant cette période, il est fortement conseillé de se concentrer uniquement sur votre apprentissage. Bien que le règlement interne de l’instance ne précise rien de formel à ce sujet, il n’est donc pas recommandé d’effectuer un petit boulot en parallèle. Vous risquerez en effet de manquer de temps et de concentration. Ayez bien conscience qu’un petit travail après les cours empêchera de vous plonger sereinement dans les révisions. Il pourra également réduire votre disponibilité pour les travaux de groupe avec les autres stagiaires de la formation. Vous risquez donc d’être défavorisé par rapport aux autres.

Avec un peu de recul, vous vous imaginez bien combien il serait contre-productif de risquer de rater votre carrière dans l’informatique à cause d’un emploi purement alimentaire. Ce domaine d’activité laisse entrevoir de réelles possibilités d’évolution personnelle qui se traduiront alors par des augmentations de salaires successives et rapides. Ne laissez donc pas filer cette chance incroyable qui se présente à vous, prenez le train en marche et foncez vers votre objectif sans que rien autour ne puisse vous freiner !