un scooter d'occasion

Comment bien acheter un scooter d’occasion ?

Vous voulez vous acheter un scooter, mais n’avez pas les moyens ? Ou vous souhaitez simplement faire une bonne affaire ? Optez pour l’achat d’un scooter d’occasion à Paris. Avec ces quelques conseils, vous serez sûr de tomber sur un bon modèle qui n’a rien à envier au neuf.

Acheter chez un concessionnaire

Des dizaines de scooter occasion sont mis en vente chaque jour sur de nombreux sites. Les annonces des particuliers font particulièrement sensation puisqu’elles proposent des prix plus intéressants. Toutefois, ces prix alléchants servent souvent à cacher les défauts du deux roues.

Acheter un scooter d’occasion chez un concessionnaire est donc plus rentable et vous permettra d’éviter les mauvaises surprises. Le principal atout d’un concessionnaire est la garantie. Les scooters qu’il vend sont assurés pendant 3 mois puisqu’ils ont déjà subi un examen minutieux. Peu importe le problème que vous rencontrez, vous pourrez toujours faire une réclamation dans le délai imparti.

Le concessionnaire est un professionnel qui connait l’univers des scooters. À l’instar des particuliers, il pourra vous conseiller tout au long de votre achat. Il vous orientera sur un modèle adapté à vos besoins. Ainsi, vous ne risquez pas de regretter votre acquisition, car elle aura été taillée pour vous. Pour trouver le scooter d’occasion idéal, cliquez ici.

Vérifier les papiers

Avant d’acheter un scooter occasion à Paris, demandez à voir la facture d’achat. En effet, les deux roues volées ne sont pas rares sur le marché. Ce certificat vous permet d’être sûr de sa provenance et de l’année de l’achat. N’hésitez pas à consulter le livret d’entretien pour savoir si l’ancien propriétaire a bien pris soin du véhicule. Ayant inspecté ces papiers, vérifiez que le numéro de série concorde avec ceux mentionnés dedans. Des documents falsifiés risquent de vous porter préjudice.

Il se peut que certaines pièces comme le moteur ne proviennent pas de la même origine. Si vous avez un doute, réclamez un certificat de non-gage. C’est un moyen simple de tracer le scooter d’occasion. Vous saurez s’il a été déclaré en tant qu’épave ou s’il a été saisi.

Le kilométrage est un indicateur important de l’état d’un scooter occasion. Ce compteur peut également faire l’objet d’une fraude. Assurez-vous qu’il est bien connecté à la roue avant.

Lors de la signature, ayez recours à un acte de vente légal et certifié. Le mieux serait que les coordonnées du vendeur soient clairement indiquées. En cas de problème, un document fait à la va-vite ne vous sera d’aucune utilité. Prenez votre temps avant de vous décider.

Vérifier l’état du scooter d’occasion

L’inspection est une étape clé de l’achat d’un scooter 125 occasion. Les amortisseurs ne doivent pas être arqués sinon vous risquez une perte d’adhérence sur la route. Les pneus, les disques de freins ainsi que les plaquettes doivent être en bon état même s’ils ne sont pas neufs. Côté système électrique, contrôlez la batterie, les feux et le klaxon. Les carénages doivent être fixés correctement et aucune vis ne doit manquer.

Si le scooter a subi un quelconque accident, réclamez une liste exacte des dommages ainsi que des pièces qui ont dû être remplacées. Vérifiez bien que la fourche est restée telle qu’elle. En absence de réparation, demandez une estimation des frais à prévoir.

Même si à première vue, tout semble en état, n’oubliez pas d’essayer le scooter 3 roues occasion. Dès le démarrage, écoutez bien les bruits que fait le véhicule. Si vous n’y connaissez rien, emmenez une personne qui pourra vous conseiller. Les bruits suspects ne sont jamais bon signe. Utilisez le deux-roues vous permet également de savoir si vous êtes à l’aise dessus. La hauteur de la selle doit vous convenir.