Scie à onglet

Comment choisir sa scie à onglet ?

La scie à onglet est maintenant un appareil qui se vend en grand nombre sur le marché. Son utilisation commence à attirer l’attention de beaucoup de personnes. D’abord, parce que les gens sont progressivement revenus à la pratique du bricolage. En particulier en ce qui concerne les tâches qui peuvent être effectuées à la maison. La scie à onglet permet à chacun de réaliser ses propres travaux de bricolage avec une précision absolue au millimètre près. Cependant, il convient de bien choisir sa scie à onglet pour arriver à assembler une armoire, une penderie ou toute autre construction manuelle.

Qu’est-ce qu’une scie à onglet ?

Pouvoir utiliser un outil de bricolage n’est pas donné à tout le monde. D’ailleurs, peu sont ceux qui les maîtrisent parfaitement et peuvent s’en servir. Et ce, que ce soient des petits ouvrages ou des travaux de grande envergure. C’est le cas par exemple de la scie à onglet. Mais c’est quoi cet instrument au juste ? En fait, il s’agit d’un matériel à utiliser lorsque vous effectuez d’éventuelles coupes. Une scie à onglet est composée, en premier lieu, d’une table qui tient le bloc-moteur pour les scies électriques. Par la suite, d’une lame pivotante lui permettant de découper une pièce le plus précisément possible. Lorsque vous travaillez du bois, c’est l’instrument nécessaire à utiliser. Toutefois, elle est aussi utilisée avec les autres matériaux tels que le PVC et les matériaux non ferreux. La scie à onglet coupe d’une manière efficace aux angles de 45 ou 90° sur des pièces peu larges. Par ailleurs, cette dernière peut être manuelle, radiale ou encore électrique. Le choix du bricoleur dépend généralement du résultat qu’il veut obtenir. Pour en savoir davantage, vous pouvez vous rendre dans une boutique spécialisée ou vous informer en ligne.

Le rendu d’une scie à onglet

La scie à onglet propose un rendu parfaitement adapté à toutes les attentes, car il existe plusieurs types de scies selon tout type de bricolage. Seulement, vous devez savoir tout de même l’utiliser. Et encore, elle se manie facilement vu qu’elle est dotée de service de guidage, permettant à tous d’ajuster correctement sa coupe. Que ce soit pour une scie manuelle ou électrique, l’angle de travail d’une scie à onglet reste le même. En revanche, vous devez savoir qu’une scie électrique peut effectuer 8 heures continues de tours, voire même plus. C’est une performance à ne pas négliger. Tout en prenant conscience que c’est la meilleure manière d’obtenir une coupe bien soignée.

Quelques considérations pour bien choisir sa scie à onglet

Votre choix doit dépendre de 3 critères clés : la capacité de coupe, le diamètre de lame et la puissance du moteur. Néanmoins, vous imposerez votre choix selon vos attentes.

  • La capacité de coupe

La capacité de coupe dépend de la hauteur et largeur de coupe. En effet, ces derniers vont définir la taille de la pièce découpée. Plus la largeur de coupe est grande, moins la taille de pièces sera minime. En général, on utilise la largeur comprise entre 140 et 320 millimètres. Ensuite, la capacité de coupe dépendra aussi du nombre de dents de la lame. En général, les dents comptent entre 40 et 60. La précision de coupe augmente avec le nombre de dents. Une bonne scie à onglet doit avoir à peu près une capacité de coupe de 104 x 240 mm à 45° pour la coupe à onglet et 51 x 341 mm à 45° pour la coupe inclinée.

  • Le diamètre de la lame

Le diamètre de la lame a un effet sur la vitesse de la rotation de la lame. Une grande vitesse, ou un petit diamètre garantiront la qualité du travail. Vous devez choisir l’appareil avec au minimum 305 mm de diamètre.

  • La puissance du moteur

La puissance du moteur va vous permettre d’effectuer un travail sans trop d’effort physique tant que le moteur est assez puissant. Il est conseillé de choisir une scie à onglet dont la puissance du moteur est comprise entre 1 800 et 3 000 watts.