Comment fonctionnent les taux d’intérêt ?

Publié le : 26 octobre 20235 mins de lecture

Les taux d’intérêt sont la compensation ou le remboursement monétaire qu’un prêteur paie pour le risque qu’il assume. Ils sont déterminés par la Banque centrale européenne, autrement appelée la BCE. Les taux d’intérêt sont également affectés par un taux directeur, qui est le taux qui affecte le plus les taux d’intérêt des particuliers. La Banque centrale européenne ajuste son taux directeur en fonction de nombreux facteurs, dont l’inflation. Elle se base sur les conseils et la supervision des banques membres de l’Union européenne. Il existe de nombreuses classifications de taux d’intérêt, chacune ayant une durée, une fonction et une méthode de calcul spécifiques. Ils sont déterminés par le type de prêt, comme le taux directeur interbancaire ou celui de la banque centrale. En outre, l’inflation ou la déflation influent sur la classification des taux d’intérêt.

Les taux directeurs et les taux interbancaires !

Plusieurs taux directeurs fixés par la Banque centrale affectent les institutions financières et les banques dans le cadre de sa politique monétaire. Ces coûts sont répercutés sur le public par le biais d’ajustements des taux au jour le jour, tels que le taux de dépôt au jour le jour. Les banques reçoivent une partie de l’argent qu’elles déposent auprès de la banque centrale. Cela est dû aux dépôts obligatoires qui compensent les crédits reçus par la banque. En outre, les liquidités excédentaires déposées auprès de la Banque des banques fonctionnent comme un salaire et rapportent des intérêts sur les prêts marginaux. Le coût d’obtention de liquidités pour 24 heures est mesuré par ce taux directeur. Ce taux mesure également le taux d’emprunt de liquidités auprès de la Banque centrale sur une période d’une semaine.

A court et moyen terme, les marchés interbancaires mettent en relation les banques pour se refinancer. En d’autres termes, les banques centrales utilisent le marché pour influencer les taux à court et moyen terme en achetant ou en vendant des liquidités. En ajustant les taux du marché dans un sens ou dans l’autre, la banque centrale peut influencer les devises disponibles sur le marché. En savoir plus sur les taux des prêts en ligne.

Comment fonctionnent les taux d’intérêt nominaux ?

Dans la plupart des contrats de prêt, le taux nominal est le taux inscrit sur le contrat. Ce taux est ce que l’emprunteur paie au prêteur et il est généralement remboursé en totalité avec le capital emprunté ou investi. Afin de comprendre le coût réel de votre prêt ou de votre revenu potentiel, vous devez retirer le facteur d’inflation de vos calculs. Pour ce faire, vous devez considérer vos finances en termes « réels » plutôt qu’en termes nominaux. Pour cette raison, les gens utilisent généralement l’une des deux méthodes suivantes. La première consiste à diviser le taux d’intérêt nominal par l’inflation. Vous pouvez également soustraire l’inflation du taux d’intérêt nominal pour obtenir un résultat encore plus précis. Si vous voulez savoir combien d’argent vous devrez en fin de compte à la signature d’un contrat, vous devez tenir compte de l’inflation prévue au moment de la conclusion de l’accord. L’inflation enrichit les débiteurs, tandis que les créanciers perdent de l’argent.

Les taux d’intérêt fixes et variables !

Les prêts à taux variable ont des taux d’intérêt qui varient pendant la durée du contrat. Ces prêts prévoient un taux d’intérêt spécifique pour chaque période de paie. Lorsqu’ils envisagent un prêt à taux variable, les emprunteurs doivent évaluer leurs options. L’une des options est un taux de prêt fixe, qui reste constant pendant toute la durée du prêt. Sinon, les gens peuvent choisir un contrat à taux variable. Ces prêts modifient les taux d’intérêt en fonction de données que le prêteur utilise comme point de référence, comme les fluctuations du marché ou d’autres taux de prêt à court terme.

Les prêts à taux variable permettent aux emprunteurs de modifier le taux d’intérêt pendant la période de remboursement. Cela signifie que les débiteurs peuvent réduire leurs paiements mensuels si leurs revenus changent. En revanche, le taux d’intérêt d’un prêt à taux fixe ne change pas pendant la période de remboursement.

Plan du site