Contacter un professionnel en ligne pour l’installation d’un système de télésurveillance

système de télésurveillance

Publié le : 08 septembre 20215 mins de lecture

Selon plusieurs études récentes, plus de 490 000 cambriolages par an ont lieu dans les résidences principales. Face à cette recrudescence de vols et effractions, les particuliers tentent de se protéger et organisent la résistance en planifiant par exemple des rondes régulières entre voisins, en posant des portes et volets renforcés ou encore en faisant installer un système de télésurveillance de maison fiable.

De quels éléments se compose un système d’alarme sophistiqué ?

Le système de télésurveillance de maison est conçu pour détecter toute intrusion suspecte et lorsque cela s’avère nécessaire, signaler une activité anormale au centre dédié dans lesquels travaillent des opérateurs reliés à différents réseaux. La surveillance est donc permanente. Difficile à mettre en place, mais fiable s’il est installé par un professionnel, le dispositif peut être activé et désactivé facilement. Ce système se compose :

  • d’une centrale reliée aux différents capteurs ;
  • de plusieurs caméras intérieures et extérieures ;
  • de détecteurs de diverses natures : détecteurs d’ouverture, détecteurs de mouvement ;
  • d’une alarme avec sirène intérieure et extérieure ;
  • d’un clavier ou d’une télécommande pour piloter les différentes fonctions.

Il peut être couplé à des appareils de détection de risques domestiques : détecteur de fumée ou de dioxyde de carbone, détecteur de chute pour la piscine, etc. Bien adaptées aux risques et aux attentes des propriétaires et locataires, les solutions proposées par des centres d’interventions opérationnels comme SEPSAD, sepsad-telesurveillance.fr permettent de piloter le système de télésurveillance à distance.

Comment procèdent les techniciens installateurs ?

Pour aider les propriétaires à bien protéger leur domicile, les techniciens réalisent une étude pointue, le but étant de cibler les bons appareils en fonction de la configuration des lieux, de la valeur des biens et des habitudes de vie des occupants. Des solutions sont alors proposées pour assurer une protection du périmètre autour de la maison et dans ses différents volumes. Un devis est élaboré. Le jour de l’installation, différents contrôles et tests sont effectués pour vérifier la liaison avec le centre de télésurveillance. Les techniciens prennent le temps d’expliquer en détail le fonctionnement de la centrale et des différents appareils, sachant que la plupart se pilotent sur smartphone, depuis son lieu de travail, les transports en commun, etc. Une simple application mobile sur iOS ou Android suffit pour accéder au système. En cas d’intrusion avérée, les agents envoyés par le centre de télésurveillance pour maison et habitat individuel se déplacent rapidement et interviennent si nécessaire en contactant les forces armées. Les relations établies avec les victimes de cambriolages sont toujours cordiales et une certaine confiance s’établit au fil du temps.

Quelles sont les régions les plus affectées par les cambriolages ?

La région parisienne, la Côte d’Azur et plus globalement la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais aussi l’Auvergne-Rhône-Alpes et le Nord recensent un nombre de cambriolages bien plus important qu’ailleurs en France métropolitaine. Même si la plupart des ménages sont assurés contre ce risque, les objets volés ont parfois une valeur sentimentale (bijoux de famille, tableaux, œuvres d’art, etc.) et les dégâts dans le logement peuvent être importants. Parmi les accessoires et équipements les plus dérobés en complément de l’argent liquide et des cartes bancaires se trouvent le matériel informatique et électronique, les appareils d’hifi et vidéo ou de téléphonie, les machines de bricolage et jardinage, mais aussi les consoles de jeux, les vélos et les vêtements de luxe. Le plus souvent, un repérage est effectué durant plusieurs jours avant la tentative d’intrusion. La saison durant laquelle le plus grand nombre d’intrusions est comptabilisé est évidemment l’été puisque les résidences (et plus largement les quartiers) sont vides. Toutefois, des moyens sont aujourd’hui mis à disposition pour limiter les risques. En couplant les dispositifs connectés aux accessoires de domotique tels que volets roulants et activation à distance de l’éclairage par exemple, les habitants bénéficient d’un confort accru et renforcent la sécurité des biens et des personnes. En effet, ouvrir et fermer les volets régulièrement par exemple permet de simuler une présence durant la période de vacances et donc de décourager les malfrats.


Plan du site