Entretien moteur hors bord Yamaha 4 temps

moteur hors bord Yamaha 4 temps

Publié le : 24 août 20217 mins de lecture

Les moteurs hors bords de marque sont réputés pour leur endurance et fiabilité, notamment les moteurs Yamaha 4 temps. Pourtant, leurs modes d’utilisation et leurs entretiens conditionnent considérablement leur durée de vie, quelle que soit la marque. Ainsi, un entretien périodique suivant les normes imposées par le constructeur peut s’avérer indispensable afin de garder leurs performances. Mais comment entretenir un moteur hors bords Yamaha 4 temps.

À quoi bon d’entretenir son moteur hors bords ?

À l’instar des véhicules et d’autres moyens de transport, l’entretien d’un bateau conçu avec un moteur hors bords ne demande que peu chose. Pourtant, les travaux se focalisent plutôt sur l’entretien du moteur. Avant d’entamer sur le vif du sujet, il est important de souligner les caractéristiques des moteurs hors bords. Et comme la marque Yamaha 4 temps est le plus prisé par les consommateurs, pas mal des gens se demandent comment entretenir son moteur. Le modèle hors bords signifie l’utilisation d’un moteur indépendant installé à l’extérieur du bateau. Il peut être conçu depuis la fabrication de ce dernier, mais il est aussi possible de l’installer séparément.

L’entretien moteur hors bord Yamaha 4 temps permet non seulement de prolonger sa durée de vie, mais également de bénéficier beaucoup d’avantages comme la réduction des consommations en carburant, la conservation de ses puissances et son bon état de marche, la limitation des risques de fuite d’huile et des éventuelles pannes,… Sachez que ce genre de moteur est très sensible à ses environnements et ses conditions d’utilisation. C’est pour cela que l’entretien moteur hors bord Yamaha 4 temps ne doit pas prendre à la légère.

Avant chaque utilisation

L’entretien commence par la vérification globale de l’ensemble de votre moteur. Selon la spécificité, le design et la marque de votre bateau, il est important d’installer convenablement le moteur. Sachez que les mauvais branchements électriques peuvent entraîner des dégâts considérables. Veillez donc à brancher correctement tous les connecteurs, notamment ceux dédiés pour les équipements électroniques d’affichage et celui de la batterie. Sur le côté motorisation, il faut consacrer un peu plus de temps pour détecter les éventuelles fuites ou fentes. Il est donc préférable de commencer par vérifier les circuits d’alimentation, du refroidissement et de propulsion. Procédez à inspecter minutieusement les tuyaux, vous pouvez tourner doucement le volant à tribord et à bâbord afin d’assurer le bon fonctionnement de l’ensemble.

Sachez que l’entretien moteur hors bord Yamaha 4 temps est indispensable, surtout pendant l’hiver. Pour votre information, notez que le froid peut endommager le système de refroidissement du moteur. Il est donc important de vérifier régulièrement si votre bateau éjecte correctement l’eau usée dans les circuits de refroidissement. À part tout ça, il est judicieux de vérifier et de nettoyer si besoin les filtres à huile, à eau et à air de votre moteur. Pensez également à nettoyer les bougies et surtout à vérifier le niveau d’huile dans le moteur et l’embase.

Les entretiens indispensables après chaque utilisation

La longévité de votre matériel dépend considérablement à l’entretien moteur hors bord Yamaha 4 temps après chaque utilisation. Vous devriez donc rincer l’ensemble avec de l’eau douce ou à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Vous pouvez également pratiquer le rinçage de votre moteur à l’aide d’un kit de rinçage spécifique que vous pouviez trouver facilement sur le site des revendeurs agréés. Ce procédé est vital et peut entraîner des lourdes conséquences en cas d’ignorance. Pour cela, laissez tourner votre moteur au ralenti en utilisant le kit ou bien en immergeant son embase dans l’eau douce. Tournez le pendant plusieurs minutes et assurez-vous que l’eau coule régulièrement dans le trou d’évacuation.

Dans le cas contraire, il y a surement une défaillance au niveau de votre pompe à eau, ou bien que le pot d’échappement est obstrué par un objet. Si vous constatez les moindres dysfonctionnements d’une ou plusieurs pièces dans le compartiment de votre moteur, il est conseillé de faire appel à un professionnel en la matière, ou bien de consulter l’agence de votre concessionnaire ou fournisseur le plus proche de vous. Pourtant, cela ne vous empêchera pas de faire un petit entretien régulier afin d’assurer le bon état de marche de votre moteur hors bord.

L’entretien périodique de votre moteur hors bord

L’entretien périodique doit effectuer par l’intervention des techniciens à domicile, sur site, marine ou encore en atelier. Sachez que l’entretien moteur hors bord Yamaha 4 temps se fait tous les ans si, pendant ce laps de temps, il fonctionne moins de 100 heures. Dans le cas contraire, vous devriez le faire entretenir toutes les 100 heures. Pour cela, le remplacement de l’huile moteur et celui de l’embase est primordial. À noter tout de même que l’utilisation des huiles semi-synthétiques pour les moteurs marins 4 temps est conseillé par le constructeur. L’huile d’embase, quant à elle, doit être d’une qualité synthétique de marque 85W140.

En fonction de l’état de votre moteur, les techniciens peuvent contrôler, nettoyer ou remplacer les pièces consommables comme le joint des bouchons de vidanges, les bougies, les différents filtres (à huile, à eau, à essence), les anodes internes et externes, … Le graissage complet est aussi à réaliser.  De même pour le diagnostic électronique de l’ECU, il est indispensable afin d’éliminer les codes d’erreur.

Plan du site