Guide d’achat : comment choisir son smartphone ?

Publié le : 09 juin 202110 mins de lecture

Il y a beaucoup de références de smartphones disponibles sur le marché ? Il devient difficile de choisir celui qui conviendra le mieux à son usage, selon que l’on soit utilisateur aguerri ou débutant, usager frénétique ou occasionnel, jeune ou moins jeune, familier des nouvelles technologies ou pas ? Ce petit guide va tenter de vous guider au milieu de cette jungle.

Un smartphone pour quel usage ?

C’est la première question qu’il faut se poser. Si vous recherchez un smartphone essentiellement pour téléphoner, consulter vos mails ou surfer sur internet, avez-vous réellement besoin du dernier cri style Samsung Galaxy S20 ou l’iPhone 11 ? Vous pourrez accéder à toutes ces fonctions avec plus ou moins de fluidité sur tous les smartphones y compris les modèles plus abordables (moins de 200 €).

Plutôt qu’investir sur du haut de gamme, gardez donc la somme économisée pour soigner les accessoires (protections, casques audio, supports, etc…). Certaines marques se sont spécialisées dans les modèles au rapport qualité/prix avantageux, au premier rang desquelles brille le français Wiko. De nouveaux intervenants tentent de s’imposer sur ce marché, comme Logicom ou encore Honor, la seconde marque plus abordable de Huawei.

Si vous avez un usage plus poussé avec l’utilisation de fonctions comme la photo ou le multimédia, un smartphone moyen de gamme sera plus adapté (entre 200 et 400 €). Dotés de meilleurs capteurs et plus puissants, ils constituent un bon équilibre entre budget raisonné et performances. Cette catégorie de produit est très encombrée et on y trouve de très bons produits chez Samsung, Xiaomi ou encore Realme. Un bon plan : jetez un coup d’œil aux modèles haut de gamme de l’année précédente, il y a souvent de bonnes affaires à faire et les produits concernés restent d’excellente qualité.

Terminons avec la catégorie la plus exigeante, celle des utilisateurs qui recherchent le meilleur du moment. Ce sont eux qui s’arrachent les derniers monstres de puissance sortis de chez Samsung, Apple, Huawei ou encore OnePlus. Ils sont intransigeants sur la qualité des photos, la fluidité, la puissance (notamment pour le jeu), la finition et la qualité d’affichage. Et ils sont prêts à mettre le prix. On rangera dans cette catégorie un iPhone 11 Pro, un Samsung Galaxy S20 Ultra, un Xiaomi Mi Note 10 ou encore le OnePlus 8T et le Huawei P40

Quels sont les critères de choix ?

La taille

Entre une tablette 6,3 pouces et un smartphone 4,7 pouces, c’est le grand écart. Si vous regardez souvent des vidéos, si vous êtes grand amateur de jeu vidéo ou encore si vous utilisez votre smartphone pour de la bureautique ou d’une manière générale dans un cadre professionnel, un grand écran apporte plus de confort tant pour la consultation que pour la saisie.

Un écran plus modeste sera en revanche plus facile à caser dans une poche et plus aisé à prendre en main. La tendance actuelle est aux grands écrans, ce qui désole les amateurs de smartphones petit format. Quand à concilier petit format et configuration haut de gamme, il n’y a plus guère que Sony à s’y risquer avec son XPeria 5 II et l’iPhone SE.

La résolution d’écran et le taux de rafraîchissement

Là encore on trouve de tout sur le marché, depuis les smartphones d’entrée de gamme à la résolution anémique jusqu’aux modèles haut de gamme proposant la haute résolution et même maintenant la 4K. Outre qu’une ultra haute définition ne se justifie pas toujours sur un écran qui reste de taille réduite, l’inflation des pixels induit des écrans de plus en plus énergivores, et partant de là des autonomies réelles qui ont tendance à plafonner.

Depuis peu, on assiste à l’arrivée de nombreux écrans proposant des fréquences de rafraîchissement toujours plus élevées. Si dans les jeux, l’apport d’un écran 120 ou 144 Hz, comme sur l’Asus ROG Phone 3, est essentiel, le reste de la navigation est également plus fluide et plus agréable avec un taux de rafraîchissement élevé (plus de 90 Hz).

La connectivité

La 4G LTE est maintenant proposée en standard sur quasiment toutes les gammes de smartphones, y compris désormais sur l’entrée de gamme. A présent, c’est vers la 5G que les regards se portent. Des smartphones sont d’ores et déjà compatibles avec la norme de nouvelle génération qui promet des débits bien supérieurs à l’actuelle 4G.

Pour ce qui est du Wifi et du Bluetooth, on les trouve également sur tous les modèles, tout comme le GPS. Concernant le Wifi, préférez quand c’est possible un smartphone compatible Wifi ac, voire Wifi 6, plus stable et plus rapide.

Le système d’exploitation

Là c’est une affaire de goût. Sans rentrer dans les détails, Android est archi dominant aujourd’hui (plus de 80% du marché) et offre une grande liberté à l’utilisateur. Conséquence directe, c’est aussi le moins sécurisé puisqu’il concentre l’immense majorité des virus et autres malwares sur mobile. A contrario, l’iOS d’Apple est réputé pour sa sécurité et sa simplicité d’usage, mais reste un système fermé, avec les contraintes que cela implique.

Huawei fait de la résistance de ce côté. En effet, la situation avec les Etats Unis a obligé le constructeur chinois à proposer sur ses réceants terminaux, un système d’exploitation maison dénué des services Google. Dans la pratique, l’interface ressemble en tout point à ce qu’on retrouve sur les derniers terminaux Android. Le PlayStore ainsi que certaines applications manquent en revanche à l’appel.

A ce sujet, il peut être cohérent de rester sur le même écosystème, et d’opter pour un iPhone si on est déjà sur Mac, même si cela n’a rien d’obligatoire. La synchronisation en sera grandement facilitée. Autre aspect à prendre en compte, le nombre d’applications disponibles sur les différents magasins. iOS et Android font toujours la course en tête avec des centaines de milliers d’applications gratuites ou payantes.

La connectique

À part les cas particulier d’Apple, il est conseillé de préférer les modèles avec lecteur de carte mémoire pour étendre la capacité de stockage, et avec sortie vidéo (Hdmi ou MHL) pour diffuser l’image de votre smartphone sur un grand écran. Concernant ce dernier point, de nombreux smartphones font maintenant l’impasse sur ce type de connectique et privilégient la duplication d’écran sans fil (mirroring). Un port USB OTG (ou Host) permettra de brancher des périphériques notamment des clés USB ou disques durs externes- sur votre smartphone. Notons que l’USB-C s’est également implantée partout. Et n’hésitez pas à recourir à un chromecast pour la diffusion externe de vos programmes disponibles sur smartphone.

La fonction photo

Devenue un usage essentiel sur smartphone, la fonction photo a connu de grands progrès depuis les premiers capteurs. Méfiez-vous des chiffres mirobolants des constructeurs, les millions de pixels ne font pas tout. D’autres critères importants doivent être pris en compte, comme le zoom, la fonction HDR (procédé d’optimisation de la prise de vue), le Flash Led, le mode Panorama, la stabilisation ou encore le mode slow-motion. Les options de retouche et de partage ne doivent pas non plus être négligées. Huawei et Sony sont réputés pour la qualité des capteurs de leurs smartphones. Aujourd’hui, les constructeurs multiplient les capteurs et objectifs afin de proposer des modes de prise de vue toujours plus créatifs. Le zoom optique ravira les amateurs de détails lointains, le mode ultra grand-angle sera parfait pour les paysages ou les photos de groupe tandis que le mode macro servira pour observer les petits détails du quotidien.

Les caractéristiques techniques

Plus le processeur est puissant et la quantité de mémoire vive importante, plus votre smartphone sera fluide et à l’aise notamment sur les jeux vidéo 3D. Même si ce n’est pas toujours le cas, un processeur Quad Core (4 cœurs) sera en général plus adapté aux usages exigeants. De plus en plus de modèles haut de gamme proposent maintenant un processeur Octo Core (8 cœurs). 2 Go de mémoire vive est aujourd’hui le minimum syndical sur la plupart des smartphones, mais on trouve des produits haut de gamme avec 4, voire 8 Go installés. La puce graphique entre aussi en ligne de compte.

L’autonomie

C’est le sujet qui fâche. Nombre de smartphones, très bons au demeurant, pêchent par leur autonomie réduite. Un indicateur est la puissance de la batterie (mesurée en mAh). Plus le chiffre est important plus l’autonomie est censée être conséquente. Sauf que d’autres critères interviennent, comme l’interface, la surcouche constructeur, le type d’utilisation, etc. Retenez aussi que les notifications, la luminosité d’écran sélectionnée ou encore le Bluetooth impactent sensiblement la consommation de votre smartphone. Méfiez-vous des annonces des constructeurs, elles sont souvent très optimistes. En la matière, les retours utilisateurs peuvent être une vraie mine d’or.

Les fonctionnalités annexes

Certaines fonctionnalités peuvent être un critère de choix. Par exemple la présence d’une puce NFC permet une connexion simplifiée par simple contact avec des appareils compatibles. Le double emplacement pour carte SIM sera utile aux voyageurs qui pourront intégrer une carte SIM prépayée sans retirer leur carte principale lors de leurs déplacements. La fonction Miracast permet la diffusion sans fil de vos contenus sur un écran compatible. Enfin les modèles haut de gamme sont le plus souvent équipés d’un lecteur d’empreinte digitale, pour une meilleure sécurisation.

Certains smartphones haut de gamme comme les récents Samsung Galaxy, présentent même un étanchiéité ainsi qu’une certification IPXX. Ces téléphones résistent donc à l’immersion ainsi qu’aux diverses attaques de l’humidité et de la poussière. Utile pour ceux qui ont peur de faire tomber leur téléphone dans l’eau ou à la piscine.

Plan du site