coaching d'entreprise

Guide pratique sur le coaching d’entreprise

Le coaching d’entreprise est un processus de coaching du domaine professionnel. Il ne s’agit pas d’un processus traditionnel, mais plutôt d’une formation qui permet de développer des compétences et des attitudes qui améliorent l’activité professionnelle d’un point de vue holistique (général et complet). Le coaching d’entreprise est étroitement lié aux compétences en leadership. 

Objectifs du coaching d’entreprise  

Les objectifs du coaching entreprise peuvent être divisés en deux domaines : personnel et professionnel. La croissance de l’un influence positivement l’autre, et vice versa. Parmi les objectifs spécifiques du coaching d’entreprise, on peut citer entre autres le développement personnel, l’amélioration de l’esprit de travail basé sur le développement personnel , et la création un sentiment d’appartenance. L’amélioration de la communication facilite les processus internes, influence positivement la productivité et améliore l’engagement entre collègues et avec l’entreprise. Dans la gestion des erreurs, le travail de coaching professionnel consiste à insister sur le fait que si les erreurs surviennent, elles doivent être considérées comme une opportunité de se développer. Enfin, le coaching d’affaires est capable d’améliorer le leadership en encourageant ceux qui possèdent les compétences et les dons de « commandement ». Cliquez ici pour en savoir plus sur ces les objectifs qui peuvent être atteints en coaching d’entreprise.

Les différentes étapes du coaching d’entreprise  

Dans un premier temps, il s’agit d’identifier le sujet sur lequel vous souhaitez travailler. Cela peut s’agir d’un aspect spécifique ou général du travail, comme le développement des compétences en leadership. Ce n’est qu’après que vous identifiez les objectifs que le coaché souhaite atteindre.   

Il faudra ensuite que le coach et le coaché définissent et comprennent les raisons pour lesquelles le second n’atteint pas actuellement les objectifs qu’ils souhaitent atteindre. Dans cette phase, le coach doit détecter quelles actions ou attitudes entravent la réalisation des objectifs du coaché, qui sont normalement exprimés par des phrases telles que « je ne peux pas le faire » ou « je ne sais pas comment faire ».   

Ce n’est qu’après avoir défini tous ces aspects que le coach va établir un plan d’action pour le coaching d’entreprise. Ce dernier sera précisé dans une série d’actes et d’engagements qui incite le coaché à agir différemment. Au cours du processus, le suivi du plan d’action sera toujours accompagné d’une évaluation des résultats des actions menées.  

La durée du processus dépendra des besoins de chacun, de sa capacité d’apprentissage, des barrières réelles ou fictives auxquelles il est confronté, etc.  

Types de coaching d’entreprise  

Il existe deux principaux types de coaching d’affaire. Il peut être individuel ou en équipe. Dans le premier cas, le programme d’auto-analyse et de perfectionnement vise à améliorer les propres compétences du coaché, à l’aider à changer d’orientation dans sa carrière professionnelle ou à améliorer sa capacité stratégique. Ainsi, en fonction des objectifs, voici les différents types de coaching professionnel personnel.  

  • Coaching pour développer les compétences : comme son nom l’indique, le coach en entreprise valorisera les capacités du client. Il vise entre autres à promouvoir la communication, les relations interpersonnelles, le processus de prise de décision, les compétences en leadership, la planification et la gestion du temps, etc.  
  • Coaching pour le changement : destinée à une personne à la recherche de nouveaux défis professionnels, à la recherche d’un nouvel emploi, qui souhaite se promouvoir au sein de l’entreprise, etc.  
  • Coaching stratégique : le client souhaite obtenir des résultats opérationnels, apprendre des processus de prise de décision ou identifier des obstacles et des opportunités.  

Dans le second cas, le coaching de groupe, vise à développer des équipes performantes et travaille sur la communication, la confiance et la cohésion des membres du groupe. Il s’adresse aux comités de direction, aux équipes commerciales et aux équipes ayant un enjeu commun.