SCPI

Investir en SCPI : Comment s’y prendre ?

La SPCI ou Société civile de placement immobilier est un des supports financiers vous permettant d’investir dans la pierre-papier. Son principal avantage réside dans son accessibilité. En effet, contrairement à l’immobilier physique, ce type d’investissement est réalisable avec une somme de départ relativement modeste. Découvrez en quatre étapes comment investir en scpi.

Comprendre le fonctionnement d’un investissement scpi

En réalisant un investissement scpi, vous devenez actionnaire d’une société de gestion. Cette dernière achète de nouveaux immeubles puis les aménage pour les mettre en location à des professionnels. Pour financer ses nombreuses acquisitions, elles vendent des parts aux investisseurs intéressés.

Le coût d’acquisition d’une part est très faible. Cela débute en général à 200 euros, mais chaque société de gestion est libre de fixer son ticket d’entrée ou le montant d’investissement minimum. Vous pouvez donc acheter des parts en fonction de votre capacité financière. Puis, la société de gestion versera aux investisseurs des revenus en fonction des parts qu’ils ont achetées.

Outre son accessibilité, la sécurité qu’il offre est le second avantage de ce type d’investissement. En effet, comme la société de gestion possède un parc immobilier composé d’un grand nombre d’immeubles éparpillés dans de nombreuses villes, les risques de l’investissement sont mutualisés. Pour plus d’informations, visitez le site www.portail-scpi.fr.

Connaître les différents types de SCPI

Les SPCI sont de différents types et répondent à des objectifs différents. Les plus connus sont la scpi de rendement et la scpi pinel. La spci de rendement a pour objectif une distribution régulière des revenus aux investisseurs. En général, cela se fait chaque trimestre.

Elle se décline en diverses catégories. D’un côté, on trouve les SCPI diversifiées qui gèrent des immeubles très divers. Et de l’autre côté, il y a celles qui se spécialisent, soit dans un secteur d’activité défini comme le tourisme ou la santé, soit dans des immeubles spécifiques comme les bureaux, les murs de magasin, etc.

La scpi pinel quant à elle fait partie des sociétés civiles de placement fiscales. Elle vous permet de profiter des avantages fiscaux si vous gardez vos parts pendant 12 ans. Les immeubles concernés par ce type de produit sont loués sous conditions de revenus.

Bien choisir votre SCPI

Avec les nombreux produits disponibles sur le marché, choisir la société civile de placement immobilier dans laquelle investir peut s’avérer difficile. Pour bien effectuer votre sélection scpi, vous devez tenir compte d’un certain nombre de critères.

La capitalisation est le premier élément à tenir en compte lors de votre sélection. Privilégiez une société de gestion importante ayant 300 millions d’euros de capitalisation au minimum. En effet, le risque encouru diminue avec la taille de société de placement immobilier.

Ensuite, tenez compte du rendement proposé. En moyenne, le rendement scpi est de 5 %. Mais certaines sociétés de gestion offrent un rendement de 6 voire de 7 %. Avant de faire votre choix, intéressez-vous également au taux d’occupation du parc immobilier. Un taux d’occupation situé entre 95 et 100 % signifie que presque la totalité des immeubles gérés par la société est louée. C’est donc un bon signe.

Renseignez-vous par ailleurs sur les conditions de revente de vos parts. En optant pour une société de grande taille, vous n’aurez pas du mal à trouver un acquéreur. Enfin, la zone géographique est un autre critère qui peut influencer votre choix. Sachez que certaines sociétés de gestion détiennent des immeubles en dehors du territoire français. Ce qui leur permet d’optimiser la répartition du risque d’investissement.

Financer l’achat de vos parts

Après avoir fait votre sélection scpi, il reste à acheter vos parts en fonction de votre disponibilité financière. À cet effet, vous avez plusieurs moyens au choix pour financer votre acquisition. Si vous avez assez d’économies, vous pouvez acheter vos parts directement au comptant. Vous réglez ainsi leur montant sur vos fonds propres. La seule contrainte de cette solution est qu’il vous faut suffisamment d’argent si vous souhaitez acquérir beaucoup de parts. Il faut garder à l’esprit que vos revenus sont proportionnels à vos parts. Ainsi, plus vous en détenez, plus élevés seront vos revenus.

Il est également possible de financer votre investissement scpi par crédit bancaire. Pour obtenir le financement, la banque pourrait exiger un apport en capital. Elle analysera également votre situation financière et professionnelle avant de vous accorder son feu vert. Pour financer l’acquisition des parts, la banque propose généralement deux types de crédit :

  • Le crédit amortissable : avec ce type de crédit bancaire, vous remboursez au fil des mois le capital ainsi que les intérêts du prêt.
  • Le crédit in fine : dans le cadre de ce type de crédit, vous remboursez uniquement les intérêts chaque mois. Le remboursement du capital se fera à l’échéance du prêt.