Le burnout, une maladie qui gagne du terrain

Burnout

Publié le : 26 décembre 20226 mins de lecture

Les personnes souffrant d’épuisement professionnel ou burnout développent progressivement une maladie mentale causée par le stress chronique au travail. Cela se traduit par une fatigue progressive, une difficulté accrue à se concentrer et une perte de confiance. Au fil du temps, le stress entraîne un cercle vicieux où la seule issue est de travailler plus dur et plus longtemps jusqu’à l’épuisement.

Quels sont les symptômes d’un burn-out ?

Après avoir subi un épuisement professionnel grave, la personne atteinte peut éprouver une grande variété de symptômes physiques, notamment une fatigue intense, des migraines, des maux d’estomac, de l’insomnie et des maux de dos. Ils peuvent également souffrir d’infections fréquentes et d’autres affections mineures. De plus, leur état mental peut se détériorer en raison de l’apathie émotionnelle, de l’anxiété et de l’irritabilité. L’individu peut aussi choisir de se retirer des situations sociales dans le but d’éviter les réactions négatives des autres. En plus de ces changements physiques, les personnes qui souffrent d’épuisement professionnel peuvent aussi devenir cyniques et indifférentes envers les autres. Des symptômes caractéristiques apparaissent progressivement lorsque les conditions de travail restent insatisfaisantes. Ceux-ci incluent des sentiments d’échec, un détachement des événements et de l’environnement, et une frustration accrue. Des troubles alimentaires et des dépendances à l’alcool, aux drogues ou aux médicaments peuvent également apparaître. La fatigue à long terme peut entraîner un syndrome comme les maladies cardiovasculaires, le diabète ou l’obésité. Il est alors important de soigner un burn out. Pour cela, contactez en ligne des psychiatres spécialisés dans le burn out.

Les causes du burn-out

Les risques liés au travail comprennent le surmenage, le sentiment de pression pour travailler plus vite, le manque de contrôle sur son travail, le fait d’être sous-payé ou ignoré, d’avoir des valeurs conflictuelles au travail, de se voir confier des objectifs qui ne sont pas clairs ou en décalage avec les buts requis, de travailler dans un emploi à faible sécurité ou avec des ressources qui ne sont pas en phase avec les besoins objectifs, en situation de précarité et en conflit de valeurs. Les travailleurs trop engagés qui se soucient profondément de la profession qu’ils ont choisie peuvent être touchés par l’épuisement professionnel. Le burnout est une condition principalement professionnelle qui résulte d’un dépassement de soi au travail. Cela ne devrait pas être considéré comme une maladie du cœur, résultat inévitable de personnes qui se concentrent trop sur leur travail. Le syndrome d’épuisement professionnel vient de la rencontre entre un individu et un environnement de travail médiocre. Cela se remarque chez ceux qui ont tendance à être émotionnellement instables, qui créent et ressentent la réalité comme menaçante, douloureuse et problématique. Les personnes de caractère consciencieux, définies comme étant méthodiques, organisées, soignées, méticuleuses, persévérantes, sont plus susceptibles de présenter ce syndrome.

Comment traiter l’épuisement professionnel ?

Le burn out traitement permet de retrouver la santé et de trouver une façon de travailler qui n’épuise pas le patient. Cela oblige souvent à abandonner le travail. Il faut profiter d’un congé santé pour se ressourcer, car les salariés en burn-out ont peu de réserves. Cependant, cela ne résout pas complètement le problème. Ils sont toujours susceptibles de rechuter. Prendre des congés n’atténue pas l’épuisement professionnel, il est nécessaire de comprendre les raisons pour lesquelles on s’épuise afin de changer le problème. Faire face à ce problème avec l’aide d’un psychologue ou d’un thérapeute dans un clinique burn out france peut être très bénéfique. Changer son environnement de travail, son style de vie et le sens du travail sont des moyens de reprendre le contrôle. Et ce changement doit être basé sur de vraies raisons qui motivent à changer. Il existe plusieurs types de psychothérapie. La thérapie cognitivo- comportementale est le type le plus couramment utilisé. D’autres types de thérapie peuvent être appropriés, celles-ci incluent une thérapie systémique axée sur les interactions avec ceux qui vous entourent. Un psychologue du travail, également connu sous le nom de psychologue organisationnel, est une personne qui aide à apporter des changements sains au sein d’un lieu de travail en s’attaquant au niveau de stress de nombreux collègues.

Comment prévenir le burn-out ?

Il est impératif qu’une organisation intègre des mesures préventives pour lutter et soigner un burn out. Il s’agit notamment d’encourager le travail d’équipe et de fournir aux employés un soutien social afin d’atténuer leurs conditions de stress. Il est également important de s’assurer que les délais de travail n’excèdent pas la capacité d’adaptation des employés et n’entrent pas en conflit avec les valeurs professionnelles. Une bonne pratique consiste à mettre en œuvre une stratégie holistique de protection des RPS. Dans les cas où les employés deviennent surchargés de travail et que l’épuisement professionnel s’ensuit, l’entreprise doit enquêter sur les causes. Cela comprend la consultation du médecin du travail. Outre cela, les travailleurs peuvent solliciter un entretien avec un superviseur pour discuter de leurs difficultés. Les professionnels de la santé au travail peuvent évaluer la possibilité de modifications des objectifs actuels ou la création de nouveaux objectifs. Ils déterminent également la probabilité d’avoir besoin de soins dans un lieu spécialisé. Lorsqu’ils constatent des cas d’épuisement professionnel, ils informent les sociétés des facteurs de risque liés à ces problématiques.

Plan du site