Le CAP Esthétique en alternance, la formation idéale pour se professionnaliser !

Esthétique

En premier lieu, avant de commencer un cap esthetique en alternance, il faut s’inscrire auprès d’un établissement qui offre ce type d’apprentissage. Il est important de s’informer en profondeur concernant l’établissement qui vous captive. L’ambiance et la mentalité doivent être dignes de vos espérances. Vous pouvez encore faire une comparaison sur les divers établissements. Concernant les futures esthéticiennes souhaitant se professionnaliser, l’apprentissage en alternance est parfait pour eux. 

En quoi consiste le CAP esthétique ?

Le CAP esthétique ou Certificat d’Aptitude Professionnelle Esthétique est une formation certifiant en deux ans. Ce parcours est destiné pour les étudiants qui recherchent une formation professionnelle qui leur permet d’entrer le plus rapidement possible dans le monde professionnel. Le diplôme remis est un diplôme de niveau 3 attesté au répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP. Le CAP esthétique permet aux élèves de bien maitriser les techniques de soins esthétiques tels que la manucure, maquillage, soin du corps, épilation, etc. Cette formation leur permet également de connaitre le fonctionnement d’un salon de soins esthétiques (gestion des stocks, conseils de la clientèle, techniques de vente de produits, démonstration, règles d’hygiènes, etc.). Ainsi, le CAP esthétique vous aide à honorer et à satisfaire votre client tout en maitrisant la gestion de votre activité. La formation CAP peut se réaliser en alternance, en reconversion professionnelle, à distance, etc. En choisissant de suivre la formation en alternance, vous avez l’opportunité d’entrer dans le milieu professionnel dès votre première année d’apprentissage. Cela permet également de générer de l’expérience rapidement et de capter les autres côtés du métier qui ne sont pas exposés en cours. N’hésitez pas et suivez ce lien pour acquérir plus d’informations.

Quels sont les différents types de contrats en alternance ?

Deux types de contrats concordant à une formation de CAP esthétique sont disponibles en alternance. Il s’agit du contrat d’apprentissage et du contrat de professionnalisation. Le contrat d’apprentissage a été créé pour les jeunes de 16 à 25 ans. Un jeune a l’opportunité de souscrire à ce contrat une fois qu’il a 15 ans et terminer son éducation au collège. La durée de ce type de contrat change et s’ajuste au diplôme préparé qui est généralement entre 1 et 3 ans. Le bon fonctionnement de la formation est contrôlé par un tuteur référent. La rétribution varie également au cours des années suivant l’âge du jeune employé. En ce qui concerne le contrat de professionnalisation, il est destiné aux solliciteurs d’emplois de plus de 26 ans et aux jeunes de moins de 26 ans. En général, la formation dure au moins un an et se prolonge vers deux ans. Quant à la rémunération, elle synchronise à un pourcentage de SMIC. De plus, elle change suivant l’âge et les qualifications. Les honoraires perçus sont dispensés d’impôts pour les deux genres de contrats. En effet, ces contrats sont des rétributions nettes. En outre, la cadence de l’alternance change en fonction des établissements. 

Amplifier des compétences techniques

L’esthéticienne est une salariée qui exerce des activités vraiment variées. Aux services classiques (modelages, beautés des pieds et des mains, épilations, etc.) s’additionnent de nouvelles prestations spécialisées en minceur, pigmentation, bien-être, anti-âge. Dans ce cas, l’esthéticienne doit développer une quantité de gestes techniques, connaitre des règles d’hygiène précises et relier sans aucune hésitation plusieurs protocoles. De plus, elle doit être apte à reconnaitre les contre-indications qui sont distinctes suivant les services et à donner un conseil ciblé selon les problématiques présentées par chaque cliente. En outre, l’esthéticienne doit être capable de maitriser son environnement de travail (préparer son poste de travail, nettoyer sa cabine, utiliser divers appareils à but esthétique, savoir les procédés d’entretien du petit matériel, etc.). Ce genre de polyvalence exige une pratique quotidienne dans le monde professionnel pendant plusieurs mois. Elle doit entrer dans un centre de formation afin de développer des compétences techniques en observant et en se mettant dans une situation progressive sous la responsabilité d’un expert en la matière.

Avoir un savoir-être à l’aide du CAP esthétique

L’application de connaissances obtenues pendant la formation CAP esthétique, admise par l’alternance, est stimulante puisqu’elle fournit un sens à l’éducation reçue. Des fois, cette mise en pratique permet de certifier une vocation souhaitée pour le domaine de la beauté. De plus, seule la formation en alternance permet de s’évaluer aux réalités du métier. Elle permet également d’apprendre le savoir-être indispensable pour travailler sur le terrain. Dans ce cas, l’étudiant peut avoir des habiletés techniques et des ressorts plus généraux tels que savoir travailler avec des coéquipiers ou développer son savoir-faire en clientèle. Le métier de l’esthétique est à la fois commerçant et artisan. C’est-à-dire que l’esthéticienne doit savoir recevoir une cliente, s’informer de manière appropriée dans toutes les situations, proposer une prestation, répondre aux requêtes, etc. Les entreprises du milieu esthétique privilégient largement ces savoir-être et ces savoir-faire. De ce fait, il est plus simple pour un jeune diplômé du CAP en alternance de se faire embaucher à la fin de son diplôme.