Le dispositif d’illumination des veines pour faciliter l’accès vasculaire

illumination des veines

Publié le : 06 août 20215 mins de lecture

Le système veineux, c’est le vaisseau sanguin qui conduit le sang vers le cœur. Contrairement au système artériel, qui conduit le sang depuis le cœur vers les organes. Dans le domaine médical et surtout hospitalier, l’accès vasculaire est réellement important. Par rapport à cela, le vaisseau le plus utilisé, c’est la veine. Cela dit, repérer une veine est une tâche courante pour les soignants. Les médecins, et surtout les infirmiers. Grâce à l’évolution, un dispositif est maintenant disponible pour cette tâche. C’est l’accuvein.

L’accès vasculaire le plus utilisé est la voie veineuse

Premièrement, la voie veineuse est surtout utile pour une perfusion ou une injection. Une perfusion, c’est une technique d’injection de produit d’une importante quantité dans la veine. Celui-ci peut être des médicaments à administration discontinue, des solutés genre sérum glucosé ou aussi chlorure de sodium, ou encore des produits du sang. Globule rouge, plaquette, plasma, lors d’une transfusion sanguine. Pour l’injection, c’est juste l’introduction directe de quelconques médicaments dans le sang, en vue d’avoir un effet rapide. Par exemple, administration des fortifiants : vitamines et calcium. Deuxièmement, l’accès à la veine est nécessaire pour les prises de sang lors d’une analyse, ou bien pendant un acte de don de sang. Face aux circonstances, une lampe recherche sang est essentielle pour l’acte. N’hésitez surtout pas à visiter le site avf-biomedical.com pour en savoir plus à propos de cet instrument.

Différents sites sont accessible pour une voie intraveineuse

Habituellement, l’abord veineux se fait au niveau du bras, de l’avant-bras, et de la main. Sur la face antérieure, il y a la veine céphalique, la veine basilique, la veine radiale, la veine médiane, et la veine cubitale. Sur la face postérieure, il y a principalement l’arcade dorsale de la main, mais aussi la veine cubitale et la veine radiale au niveau du poignet. Toutes ces veines sont classées des veines superficielles du membre supérieur. Et les autres veines superficielles, il y a d’abord les veines de la tête et du cou : veine temporale, veine jugulaire externe, et veine du scalp se trouvant chez les nourrissons. Puis la veine du membre inférieur : veine saphène interne. À part cela, il existe aussi l’injection sur des veines profondes, réalisée par des professionnels : veine jugulaire interne, veine sous-clavière, veine fémorale, veine ombilicale. Pour certains, ses veines sont difficiles à repérer. Heureusement, l’accuvein aide et facilite la tâche.

Des conseils pour une piqûre sur une veine

En premier lieu, localisez bien la veine. Optez pour une veine la plus droite parmi d’autres. Une veine plus profonde est préférable pour les patients âgés. En second lieu, choisissez bien la taille du calibre du cathéter, et veillez à l’orientation du biseau vers le haut. Ensuite, en cas de froideur du bras du patient, appliquez des compresses chaudes. Faites en sorte que le patient serve son poignet lorsque vous recherchez et piquez la veine. Puis, bloquez la veine, et insérez l’aiguille lentement au-dessus de la veine, à un angle d’environ 45 degrés. Pour s’assurer que l’aiguille est au bon endroit, vous aurez un retour veineux. À ce moment-là, relâchez le garrot, desserrez le poing du patient, et commencez l’injection. Attention, de ne pas faire tourner l’aiguille pour chercher la veine, ou bien une fois à l’intérieur, ou encore quand vous sortez l’aiguille à l’extérieur. En dernier lieu, l’utilisation d’un accuvein est préférable, afin de bien trouver la veine, et d’éviter les conséquences néfastes au niveau de la veine ou du bras du patient. Les risques du genre, atteinte des muscles, plaie de la peau, hématome, claquement des petites veines, etc. Et surtout, c’est important lors d’une prise de sang difficile.

Plan du site