Les démarches nécessaires pour immatriculer un véhicule étranger

immatriculer un véhicule étranger

Publié le : 26 octobre 20235 mins de lecture

Afin de pouvoir circuler librement sur la voie publique française, il est nécessaire d’avoir le véhicule immatriculé. En ce sens, il est nécessaire de demander un certificat d’enregistrement. Pour les voitures immatriculées à l’étranger, le processus est différent des voitures françaises. La procédure varie d’un pays à l’autre ; de même, importer des voitures du marché européen est devenu « assez simple », importer des voitures de pays hors UE est encore assez compliqué et seuls des experts professionnels contrôlent tous les engrenages. Découvrez les démarches nécessaires pour immatriculer un véhicule étranger.

Les démarches pour immatriculer la voiture neuve qui provient de l’étranger

Le système d’immatriculation du véhicule acheté à l’étranger diffère de l’immatriculation d’un véhicule acheté en France à plusieurs égards, notamment en termes de documentation et de certification. Conduire une voiture étrangère non immatriculée peut être passible d’une amende. Après l’achat d’une nouvelle voiture étrangère, il est nécessaire de l’immatriculer immédiatement. Si cela n’est pas possible, sachez que vous avez un mois à compter de la date d’achat pour immatriculer le véhicule étranger en France. Par ailleurs, certaines voitures étrangères, y compris les voitures italiennes, nécessitent une demande de numéro temporaire. Les demandes d’immatriculation de véhicules étrangers ne peuvent être effectuées que sur Internet, des sites web officiels ou des sites web approuvés. Il n’y a plus de longues files d’attente dans la province. Après avoir fourni tous les documents qui sont nécessaires à l’immatriculation du véhicule étranger, dans ce cas, vous devez juste attendre que votre carte grise véhicule étranger soit livrée à votre domicile. Si vous voulez connaître sa progression, vous pouvez suivre sa progression en ligne. Pour plus d’informations, cliquez sur immatriculationcartegrise.fr

Immatriculer la voiture d’occasion qui provient de l’étranger

Immatriculer le véhicule étranger d’occasion nécessite généralement un changement d’immatriculation du véhicule concerné. Le fait que la voiture ait été utilisée à l’étranger veut, en effet, dire qu’elle y est déjà immatriculée. Vous devez donc changer votre carte grise pour une carte grise française utilisable et valable sur le sol français. Ce changement d’immatriculation peut se faire aux préfectures, aux sous-préfectures, ou à la préfecture de police. Vous pouvez le faire vous-même, ou vous pouvez confier à des professionnels reconnus par le ministère de l’Intérieur le soin de le faire. Vous pouvez également demander l’immatriculation d’une vieille voiture par l’intermédiaire d’un agent ou en ligne. Les documents à fournir varient selon l’endroit où le véhicule a été acheté, c’est-à-dire à l’intérieur et à l’extérieur de l’Espace économique européen. Pour les véhicules achetés dans l’Espace Économique Européen, des documents administratifs doivent être présentés, notamment une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif d’hébergement depuis moins de six mois, la demande de carte grise, une attestation de transfert et des documents d’immatriculation de voiture ancienne. Des certificats d’exonération fiscale et de conformité sont aussi requis.

L’immatriculation de la voiture qui provient de l’Allemagne

L’Allemagne est membre de l’Espace économique européen. Lorsque le véhicule est arrivé sur le territoire français, il doit être immatriculé. Mais comment immatriculer des véhicules étrangers d’Allemagne en France et éviter la possibilité d’être sanctionné sans carte grise ? Si un certificat de conformité de valeur du fabricant n’est pas obtenu, les véhicules importés d’Allemagne ne seront pas enregistrés. Elle sera récupérée auprès du constructeur du véhicule, en fonction de sa marque. La première étape de l’inscription consiste généralement à se rendre à un centre des impôts pour délivrer un quitus fiscal. Ceci est un certificat d’achat de voiture. Si la voiture d’occasion a plus de 6 mois et a un kilométrage de plus de 6 000 km, elle peut être utilisée gratuitement. Ce quitus doit être présenté avec le certificat d’achat du véhicule, c’est-à-dire la facture, le document d’immatriculation délivré par le pays étranger, un certificat de conformité du constructeur et la carte d’identité avec le certificat de cession.

Plan du site