L’histoire du fauteuil roulant

Fauteuil roulant : son histoire

Publié le : 07 février 20222 mins de lecture

Bien avant la création du fauteuil roulant électrique (plus maléable et moins physique) que nous connaissons aujourd’hui, différents types de fauteuils roulants ont existé au cours des siècles passés. Petit récapitulatif.

La fauteuil roulant a été inventé en 1595 par le polymathe et inventeur espagnol Segura de la Serna y Luna, marquis de Viluma, également connu sous le nom de Don Luis Quijada. Il a mis au point une chaise avec des roues qui lui permettait de se déplacer plus facilement après qu’un accident l’ait laissé paralysé à partir de la taille.

Cette invention est devenue très populaire parmi les personnes qui avaient du mal à marcher ou qui étaient atteint d’un handicap moteur. Les premiers fauteuils roulants étaient faits de bois et de métal et utilisaient des roues en bois recouvertes de bandes de cuir ou de fer. Ils n’avaient que deux grandes roues arrière fixées au châssis à une extrémité et une petite roue avant sous le siège à l’autre extrémité, de sorte qu’ils pouvaient être poussés vers l’avant par leur propre force. Un repose-pied fixe était attaché au châssis.

Cependant, pendant la Seconde Guerre mondiale en Europe et en Asie, les progrès technologiques ont permis de construire des fauteuils roulants plus efficaces en utilisant des matériaux tels que l’aluminium et l’acier. Les soldats américains qui ont participé à cette guerre ont ramené ces nouvelles inventions avec eux.

À l’époque, il restait très peu de fauteuils roulants pour les personnes handicapées, car il était difficile de s’en procurer en raison des conditions de guerre. Il a donc fallu un certain temps pour que ces développements profitent à ceux qui en avaient le plus besoin, c’est-à-dire les personnes qui se déplaçaient avec des béquilles ou qui étaient incapables de marcher sans aide (y compris les enfants).

Plan du site