Monter à cheval : guide sur l’équipement nécessaire

Publié le : 26 octobre 20235 mins de lecture

Il existe un type de mouvement qui est étroitement lié à la nature. L’équitation en fait partie, en particulier l’équitation durable. En effet, la pratique de cette activité se fait le plus souvent en milieu de plein air à la campagne. Le cavalier trouvera plus de plaisir tout en profitant du paysage environnant tout en montant à cheval. Cet article va vous permettre de découvrir plus.

Les équipements indispensables pour les soins des chevaux

Pour les activités équestres, il existe des équipements essentiels.

  • Rêne et sa longe : qu’elle soit en synthétique ou en cuir, qu’il s’agisse d’une rêne classique ou d’une rêne zoologique, la rêne est indispensable pour déplacer votre cheval. Idéalement, il y en a même deux ! Vous utiliserez un cheval placé dans le paddock, il n’aura pas peur de la boue, et l’autre aura fière allure dans les écuries et sur le terrain de jeu.
  • L’équipement du cheval : votre box de pansage doit être composé d’au moins un bouchon, une brosse douce, un cure-pied, un couteau chauffant et une éponge pour nettoyer les yeux et les narines du cheval. Vous pouvez également envisager d’acheter de l’après-shampoing et de l’huile pour les pieds pour protéger et nourrir ses sabots.
  • Insectifuge : fait maison ou acheté en magasin. Au printemps et en été, l’insectifuge est toujours le bienvenu pour repousser les parasites.

Pour plus d’information, n’hésitez pas de visiter ce lien

Les équipements obligatoires au travail des chevaux

Avant de monter à cheval, la selle doit être toujours conforme à la forme du cheval. Pour assurer votre choix, n’hésitez pas à faire appel à un sellier. Choisissez la selle qui convient à votre discipline et essayez-en quelques-unes avant de prendre une décision. N’oubliez pas qu’une mauvaise selle en cuir est toujours pire qu’une très bonne selle synthétique.

  • Un tapis de selle : achetez-en plusieurs. Si vous avez besoin de nettoyer l’équipement du cheval, vous pourrez les utiliser à tout moment. Choisissez un coussin adapté à votre selle et à votre garrot. Théoriquement, si vous possédez des selles adaptées à votre cheval, l’amortisseur n’est pas nécessaire. Si vous souhaitez acheter des amortisseurs, vous pouvez choisir des produits moutons, gel, fossé de drainage. Choisissez des amortisseurs adaptés à votre cheval.
  • Des filets, des rênes, une pointe, et éventuellement une muserolle : c’est là que la bouche de votre cheval doit déterminer son choix de bouche. À moins que vous ne soyez un fan du « bitless », essayez différents mort jusqu’à ce que vous trouviez celui qui convient à votre cheval.
  • Protection au travail : tous les cavaliers ne les portent pas, mais selon la discipline que vous pratiquez, elles ont l’avantage de protéger les membres du cheval.

Les équipements nécessaires pour le cavalier

Pratiquer l’équitation nécessite des bons équipements. Un casque est nécessaire pour assurer votre sécurité ! Tous les clubs doivent porter des casques d’équitation. Pour assurer une bonne protection, le casque doit être conforme aux normes de sécurité en vigueur dans votre pays/région, et bien entendu, il doit être ajusté en fonction de votre tête.

Un gilet de protection n’est pas obligatoire (sauf pour les triathlons), mais cela devient de plus en plus courant chez les jeunes conducteurs et les conducteurs plus expérimentés. Il peut absorber l’impact sur la colonne vertébrale et les côtes en cas de chute. Il suffit de marcher un quart d’heure pour constater l’intérêt d’un pantalon de cyclisme.

Par conséquent, pour la pratique de l’équitation, les pantalons d’équitation doivent être près du corps et ajusté afin d’éviter les plis.

La hauteur des bottes est très élevée, contrairement aux bottes ordinaires qui s’arrêtent au milieu du mollet. Vous pouvez également associer une paire de bottines avec un mini pantalon, ce qui aura le même effet que des bottines.

Plan du site