Portant battant : quel système de motorisation choisir ?

Portant battant

Publié le : 24 octobre 20226 mins de lecture

Actuellement, la motorisation de portail battant est accessible à tout le monde, que ce soit pour les particuliers, les entreprises et les boutiques. Il s’agit en général d’un équipement incontournable qui permet d’assurer la protection d’une habitation et de garantir le confort de ses occupants. Ainsi, pour faire le bon choix d’une motorisation portail battant, il vous est conseillé de prendre en compte un certain nombre de critères. Parmi ces derniers se trouvent par exemple les différents types de motorisation.

Motorisation de portail battant à roue

Ce type de motorisation est placé en bas d’un vantail. Son système de fonctionnement est simple. Un capteur électronique est installé sur les roues et permet de les mettre en chemin par pression sur le bouton de la télécommande. L’ouverture du portail battant est généralement fixée lors de la pose selon l’espace que vous avez. Quoi qu’il en soit, cette motorisation portail battant permet une ouverture de 90 et 120 ° du vantail.

Ce qui fait de ce modèle l’équipement idéal à installer sur un terrain en pente ou en déformation. À cela s’ajoute le fait que son installation est simple, peu onéreuse. Il demande toutefois un entretien régulier. Dans ce cas, il faut examiner les roues pour qu’aucun élément solide ne dérange le fonctionnement de l’ouverture du portail. Aussi, il est généralement déconseillé de les mettre sur des portails en acier et sur des vantaux de grandes dimensions.

Mis à part cela, les moteurs d’un portail battant à roue consomment une faible quantité d’énergie. Ils peuvent bel et bien fonctionner avec une puissance de 12 V ou 24V. En d’autres termes, ils n’ont pas besoin de câbles de 220 V. à cet effet, il est possible de l’alimenter avec de l’énergie solaire. Ceci étant, vous pouvez cliquer sur ce lien afin de trouver le meilleur modèle de portail battant à roue adapté à votre budget.

La motorisation à bras mécanique ou à bras articulé

La motorisation à bras articulé ou à bras mécanique est le système le plus prisé dans les maisons individuelles. Elle s’adapte à de nombreuses situations. Ces bras produisent un mouvement permettant de tirer les vantaux. Ce modèle de motorisation crée peu de déformation physique sur les pièces du portail battant. Cependant, les moteurs se déclenchent lorsqu’on appuie sur la télécommande. Aussi, de nombreuses contraintes sont remarquables sur ce modèle comme ses particularités à être encombrants et moins design. L’ouverture avec une motorisation à bras articulé se limite à 120 ° pour un vantail.

Par ailleurs, ce modèle de motorisation de portail battant ne convient en aucun cas aux portails battants lourds comme les modèles fabriqués en fer ou en acier. Par contre, les experts le préconisent pour des portails en bois, en aluminium ou en PVC. Vous pouvez l’installer aussi bien sur de nouveaux portails que sur des portails existants. Pour cela, il faut prévoir une arrivée électrique avec un voltage de 230 V. Cela permet en effet de garantir le bon fonctionnement du moteur. Enfin, la motorisation à bras articulé fonctionne avec des télécommandes radio réglables dans les fréquences. 

Motorisation portail battant enterrée

La motorisation portail battant de type enterré est l’un des systèmes les plus onéreux qui demande le plus souvent des travaux de maçonnerie. Ce kit avec moteurs est installé aux pieds des battants sous terre et contre les piliers. Les pièces mécaniques qui favorisent la motorisation sont protégées dans un caisson de fondation. Les caisses sont connectées aux battants grâce à des étriers de fixation qui font office de charnière. Ce modèle de motorisation est sensible aux infiltrations d’eau. Le caisson est doté d’un drain dans lequel le drainage doit être entretenu de façon régulière.

Dans la majeure partie des cas, l’installation d’une motorisation de portail battant enterrée nécessite l’intervention d’un professionnel. À vrai dire, il existe quelques démarches à suivre pour l’installation, à savoir le dimensionnement, le drainage et le terrassement du sol ainsi que le montage. Concernant l’ouverture, ce modèle peut s’ouvrir à 180 °. Toutefois, cette valeur varie d’un modèle à un autre. Pour information, ce type de motorisation est l’idéal pour les portails battants lourds et résistants à la déformation comme le fer ou l’acier. Enfin, il ne peut pas être installé sur un portail déjà existant.

La motorisation du portail avec vérins

La motorisation avec vérins se présente sous forme d’un cylindre contenant un piston. Du côté design, elle est plus discrète et occupe peu de place. Le moteur fonctionne avec une télécommande radio fournie à l’achat direct sur un site spécialisé. En général, il existe deux types de vérins, à savoir l’autobloquant et le réversible. Le premier consiste à bloquer le portail après le fonctionnement du moteur. Le second présente quant à lui un portail totalement libre après la manœuvre.

Pour ce cas, il vous est conseillé d’utiliser un système de sécurité vu que le portail peut s’ouvrir automatiquement en cas de coupure de courant. En général, ce type de motorisation portail battant est utilisé pour les portails lourds conçus avec du bois, du fer ou de l’acier. En effet, la puissance exercée au niveau des gons peut provoquer une sorte de déformation sur le portail en aluminium battant, en PVC ou coulissant.

Plan du site