Pourquoi une gouvernance des données ?

Publié le : 01 juin 20216 mins de lecture

La gouvernance de données constitue une exigence dans l’environnement de l’entrepreneuriat, compte tenu du contexte d’évolution rapide et de haute concurrence. À présent que les organismes ont la capacité de traiter des quantités de données externes et internes énormes, une certaine rigueur s’impose afin d’optimiser leur valeur, tout en maîtrisant les risques et les coûts.

Gouvernance des données : principe de fonctionnement

La data governance est une composition de processus, de politiques, de rôles, de mesures et de normes qui assurent l’utilisation efficiente et efficace des informations afin que l’organisation qui l’exploite atteigne ses objectifs. Elle établit les procédés et les responsabilités garantissant la sécurité et la qualité des données utilisées au sein d’une entreprise ou une organisation. Ce procédé définit qui est autorisé à entreprendre telle ou telle action, sur quelles bases, comment et dans quel contexte.

Une telle stratégie, lorsqu’elle est bien conçue, est essentielle pour tout organisme qui exploite du Big Data. Par exemple, si l’un des moteurs de votre stratégie data governance consiste à garantir la confidentialité des données liées aux soins de santé, les infos sur les patients devront être gérées de manière sécurisée au fur et à mesure qu’elles circulent dans votre entreprise. Les exigences de conservation (comme l’historique des divers échanges et traitement d’informations) seront définies pour garantir la conformité aux exigences gouvernementales pertinentes, telles que le RGPD.

Dans la plupart des organisations, diverses personnes sont impliquées dans le processus de gouvernance de données. Cela inclut les dirigeants d’entreprise, le personnel informatique, ainsi que les utilisateurs finaux.

Data governance : une meilleure visibilité des données

Une stratégie data governance efficace offre de multiples avantages à une organisation, à commencer par un entendement commun. En effet, les utilisateurs ont une vision cohérente et exploitent des terminologies communes pour chaque type de données, tandis que le département commercial conserve une certaine flexibilité. Par ailleurs, on peut ainsi créer un programme qui préserve l’exactitude, la cohérence et l’exhaustivité des données.

La gouvernance de données fournit également une capacité optimale à comprendre la place de tous les datas liés aux entités essentielles, ce qui est primordial en matière d’intégration. Tout comme un GPS qui peut représenter un paysage physique et aider les gens à trouver leur chemin dans des paysages inconnus, la stratégie rend les actifs utilisables et plus faciles à connecter avec les résultats commerciaux.

La data governance instaure un cadre qui permet à une organisation de convenir d’une « version unique » pour les fonctions commerciales critiques. Elle fournit une plate-forme pour répondre aux de l’industrie tels que les systèmes de carte de paiement.

Gouvernance des données : de plus en plus indispensable

La gouvernance de données introduit le volet humain dans un environnement hautement automatisé. Elle impose des principes de conduite et de meilleures pratiques concernant la gestion de données, garantissant que les préoccupations et les besoins au-delà des domaines traditionnels des informations et de la technologie — y compris des domaines tels que le droit, la sécurité et la conformité — sont traités de manière cohérente.

Les organisations disposent aujourd’hui d’une quantité incroyable de données sur les clients, les clients, les fournisseurs, les patients, les employés, etc. Lorsque ces informations sont correctement utilisées pour mieux comprendre le marché et votre public cible, une organisation aura plus de succès. La data governance permettra de faire en sorte que les infos soient fiables, bien documentées et faciles à trouver au sein de votre organisation. Ainsi, l’objectif clé de la gouvernance de données est de briser les silos dans une organisation. De tels silos se créent généralement lorsque des unités commerciales individuelles déploient des systèmes de traitement des transactions distincts sans coordination centralisée ni architecture de données d’entreprise.

La gouvernance des données et le système cloud

Alors que de plus en plus d’entreprises réalisent les avantages de déplacer une partie ou la totalité de leur stockage vers des stratégies d’intégration cloud, le besoin d’une data governance efficace augmente à grande échelle.

Le passage au cloud consiste à déléguer certaines tâches à des tiers, tels que la gestion de l’infrastructure, le développement d’applications, la sécurité, etc. Cela concerne également la virtualisation des ressources techniques, ce qui peut créer des défis en matière de souveraineté des données. C’est le cas par exemple avec les réglementations qui imposent que ces informations résident dans un certain lieu ou pays. En outre, les stratégies axées sur le cloud encouragent généralement la décentralisation, permettant aux secteurs d’activité ou au groupe de travail de déployer leur propre système de manière indépendante, ce qui pourrait entraîner une prolifération incontrôlée.

C’est là que la gouvernance trouve sa place. Premièrement, un plan stratégique de data governance est crucial pour la migration du contenu vers le cloud. Qu’une organisation passe à un modèle hybride ou entièrement par le cloud, le processus de migration des données bénéficiera des mêmes avantages d’un plan global. En outre, la migration elle-même sera plus efficace et sécurisée.

Plan du site