Prime énergie : comment en bénéficier ?

Prime énergie

Publié le : 04 octobre 20227 mins de lecture

Qu’il s’agisse de revaloriser un logement, de faire des économies d énergie, ou d’essayer de gagner en confort : rénover son habitation est toujours une bonne idée ! Et c’est d’autant plus vrai quand on sait que les travaux d’isolation sont bons pour la planète ! En la matière, les possibilités sont multiples : changement de chaudière, restauration des combles ou des murs, remplacement des fenêtres… Malheureusement, ces travaux coûtent chers ! Pour vous aider à les financer, l’État a mis en place la prime énergie. Mais de quoi s’agit-il ? Qui peut la percevoir ? Quels travaux sont concernés ? Comment procéder ? Dans cet article nous vous disons tout !

Qu’est-ce-que la prime coup de pouce économies d’énergie ?

La laprimeenergie.fr, instaurée en 2017, s’inscrit dans la lignée des Certificats d’Économie d’Energie (CEE). À l’instar de ces derniers, ce dispositif est destiné à lutter contre la précarité énergétique en encourageant les particuliers à réaliser les travaux de rénovation thermique qui s’imposent dans leur logement.

Revalorisée en juillet 2021, elle permet d’obtenir entre 10 €/m² et 12 €/m² pour les travaux d’isolation de toiture, de combles ou de plancher, ainsi que le remboursement partiel du remplacement de certains équipements (de 500 à 800 € pour l’installation d’un appareil de chauffage à bois, ou encore de 2500 et 4000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur, d’une chaudière biomasse ou d’un système solaire combiné, par exemple).

Qui peut bénéficier de cette prime ?

Tous les ménages, quelles que soient leurs ressources, peuvent bénéficier de la Prime Coup de Pouce économies d’énergie. Par ailleurs, cette aide est accordée aux propriétaires mais aussi aux locataires d’un logement (à condition, toutefois, d’avoir obtenu l’accord du propriétaire au préalable), pour les travaux de rénovation thermique d’une habitation principale ou d’une résidence secondaire.

En dehors des ménages, vous pourrez également profiter de cette prime si vous êtes :

  • une administration ou une entreprise et souhaitez faire rénover un local résidentiel
  • une Société Civile Industrielle et que les travaux (et donc la facture) sont réalisés au nom de la SCI
  • copropriétaire d’un immeuble (à condition de pouvoir prouver que la demande de prime a été adoptée par l’Assemblée Générale en même temps que les travaux visant à lutter contre la précarité énergétique)

Notez enfin que c’est le commanditaire des travaux qui percevra la prime. Par ailleurs, cette dernière n’est jamais accordée si vous décidez de réaliser les travaux par vous-même. En effet, pour obtenir cette aide spécifique vous devrez impérativement faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Quels sont les travaux concernés par cette prime ?

Comme nous l’avons déjà mentionné un peu plus haut, la prime Coup de Pouce économies d’énergie peut être octroyée pour tous les travaux permettant de pallier à la précarité énergétique qui vous donneront la possibilité de réaliser des économies d énergie.

Et en la matière, il peut s’agir :

  • de travaux d’isolation : que vous souhaitiez faire isoler vos murs (à l’intérieur comme à l’extérieur), votre sol, votre toiture, vos fenêtres, vos combles, etc.,
  • du changement de votre système de chauffage : que vous désiriez faire installer un poêle à bois, une chaudière biomasse, un chauffe-eau solaire, un insert cheminée, un chauffe-eau thermodynamique, une chaudière à condensation au fioul ou au gaz, etc.,
  • de l’installation d’une pompe à chaleur : que vous optiez pour un modèle eau/eau, air/eau, air/air ou même hybride.

Notez, toutefois, que quelle que soit la catégorie d’équipements concernée, il existe des exclusions. À titre d’exemple, vous ne pourrez pas bénéficier de la prime si vous souhaitez équiper votre logement d’une pompe à chaleur qui ne servira qu’à la production d’eau chaude sanitaire. Il en est de même si vous souhaitez uniquement remplacer ou doubler les vitraux de vos fenêtres et non les changer complétement, etc.

Quelles sont les conditions et comment procéder pour obtenir cette prime ?

Pour obtenir la Prime Coup de Pouce économies d’énergie il vous faudra impérativement solliciter un professionnel certifié RGE, procéder à la réalisation de travaux de rénovation thermique éligibles et faire installer des équipements conformes.

Par ailleurs, vous devrez obligatoirement faire votre demande de prime avant d’accepter le devis de votre artisan, et renvoyer le dossier complet accompagné de toutes les pièces justificatives dans les 6 mois suivant la fin des travaux. Pour être validé, votre dossier devra contenir les documents suivants :

  • La copie du devis établi par votre artisan, daté et signé.
  • La copie de la facture sur laquelle figure tout le détail des travaux effectués.
  • L’attestation sur l’honneur attestant de la conformité des travaux, ou des équipements installés, dûment signée par votre artisan, ainsi que par vous-même.
  • Le document justifiant de la certification du professionnel qui a réalisé les travaux (ce document facultatif n’est pas toujours demandé).

Si la commission qui se charge des dossiers estime que vous remplissez bien toutes les conditions et qu’elle décide, dès lors, de vous l’accorder, la prime Coup de Pouce économies d’énergie vous sera versée dans les 15 jours qui suivent la validation de votre dossier.

Notez enfin que si vous souhaitez réaliser différents travaux identiques, il ne vous sera pas possible d’obtenir plusieurs aides. Vous pourrez solliciter l’octroi d’une prime pour une partie d’entre-eux, mais il vous faudra impérativement financer l’autre partie de vos travaux via vos propres deniers. Par ailleurs, tous les travaux permettant de réaliser des économies d énergie ne permettent pas de prétendre à cette prime. Alors si les travaux que vous envisagez ne répondent pas aux conditions requises, n’hésitez pas à vous renseigner car ils vous permettront, peut-être, de bénéficier d’un crédit d impôt.


Plan du site