Système de sécurité

Quel système de sécurité installer chez soi ?

Un cambrioleur déterminé pourra toujours trouver le moyen de pénétrer un domicile par effraction. Cependant, l’installation d’un dispositif de sécurité composé de caméra, de télésurveillance ou de kit d’alarme connectée permet de retarder l’intrusion, mais surtout de restreindre les risques. Encore qu’il est nécessaire de choisir un système en tenant compte de la configuration de l’habitation. La valeur des biens à protéger doit aussi être considérée.

Opter pour une alarme anti-intrusion

Pour détecter la présence de malfrats en l’absence des occupants d’un lieu, il est préconisé de se tourner vers l’alarme anti-intrusion (filaire ou sans fil). Cette dernière s’occupe d’émettre un signal sonore audible qui aura une répercussion dans tout le voisinage. Si le système en question est relié au smartphone du propriétaire, ce dernier pourra être prévenu si une intrusion survient.

Un cambriolage prend en moyenne 8 minutes. Il s’agit là d’un laps de temps court, ne permettant pas aux forces de l’ordre d’arriver sur place, même suite à un appel d’un des habitants du quartier. De ce fait, une fois que le voleur aura pris la fuite, il ne sera pas facile de le poursuivre ni encore moins de le retrouver. Certes, ces individus attaquent toujours en ayant le visage couvert, mais dans la majorité des cas, cette alternative dissuade les cambrioleurs et peut même les faire fuir. Toutefois, elle est à ce jour délaissée face aux installations plus performantes qui se voient complétées par de la télésurveillance. Pour plus de renseignements sur le sujet, consultez Tike Securite.

Le recours à la télésurveillance

C’est un systeme qui peut venir en complément d’une alarme anti-intrusion. Le détecteur de mouvement est alors lié à un centre de surveillance. Quand l’alarme se déclenche, le centre s’occupe de prévenir la police et le propriétaire.

Il convient encore de noter que l’agent qui s’occupe de la surveillance peut venir sur les lieux afin de faire le constat en cas d’infraction, si cette dernière a effectivement eu lieu. Il s’agit ici d’une offre alléchante, mais qui est aussi caractérisée par un prix assez élevé pouvant décourager les usagers.

Par ailleurs, il est nécessaire de procéder à l’installation en plus de s’acquitter d’un abonnement par mois. Les prix varient d’une société à une autre. Les tarifs changent aussi en fonction du genre de prestation choisie.

Privilégier la domotique

Les systèmes d’alarme actuels n’hésitent pas à aller encore plus loin. Voici que la domotique propose également une alternative grâce à laquelle, il est envisageable de contrôler le logement à distance. Pour ce faire, il suffit de recourir à son Smartphone ou encore à internet. Il est donc dorénavant possible de voir ce qui se passe à l’intérieur du logement depuis le bureau ou même depuis un autre pays. Qui plus est, la surveillance se fait 24 h/24. Il arrive que le système d’alarme ne soit pas enclenché avant le départ de la maison. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour céder à la panique. Avec la domotique, il suffit d’effectuer quelques manipulations sur son téléphone pour tout activer.

Quand le détecteur de présence relève une infraction, le résidant de l’appartement ou de la maison est de suite averti par SMS ou MMS sur son mobile. Des images lui sont alors transmises le cas échéant.

Le son n’a peut-être aucune valeur juridique, mais il n’en est pas de même des images qui constituent une preuve tangible pour ceux qui veulent porter plainte. Il est également plus facile de ce fait de pister le cambrioleur.

L’alarme domotique est d’une performance redoutable, car elle ne se cantonne pas au seul avertissement du propriétaire des lieux en cas d’intrusion. Certes, elle peut aussi prévenir en cas de fuite de gaz ou d’incendie. Les prix varient, mais pour bénéficier d’une meilleure securite, autant miser sur un système assez cher comprenant de nombreux éléments.