Quelle carrière médicale choisir ?

Publié le : 01 juin 20217 mins de lecture

La filière médecine nécessite un long parcours qui s’étend sur plusieurs années. Il met à rude épreuve la motivation, l’état d’esprit et la détermination des étudiants. En moyenne, il faut totaliser neuf années d’études, après le baccalauréat, pour terminer un cursus et porter le titre de « docteur ». En effet, après six années de formation intensive, il est nécessaire de compter quelques années supplémentaires pour se spécialiser dans un domaine précis, en comptant l’internat. Un dur labeur qui permettra de déboucher sur plus d’une cinquantaine de carrières médicales.

Deux carrières médicales les plus sollicitées : la médecine générale et la chirurgie

Les études en médecine sont de longues courses parsemées de diverses barrières, en plus d’être soumises à de multiples critères de sélections. Depuis de nombreuses années, les carrières de chirurgiens et de médecins généralistes font partie des spécialisations les plus prisées par les étudiants. Il peut exister diverses raisons pour lesquelles une personne désire investir son temps et son argent dans l’un de ces secteurs. Ces spécialités font partie des domaines qui garantissent un bon poste, dans un bon établissement, avec une excellente rémunération à la fin de ses études. De plus, être chirurgien confère un sentiment d’importance, l’impression d’avoir accompli quelque chose d’exceptionnel, bien qu’être arrivé au bout de neuves années d’études constitue déjà un véritable accomplissement. Au-delà d’être une carrière à la mode, elle permet de jouir d’un certain prestige, tant dans le domaine professionnel qu’au niveau de la société. Le choix peut être influencé par d’autres raisons, comme la souplesse des horaires de travail pour la médecine générale, ou encore le fait de pouvoir être multidisciplinaire. Cependant, le choix d’une carrière ne peut pas se baser uniquement sur ces critères, car de ce choix va dépendre le déroulement des années à venir. Pour garantir une évolution dans le domaine professionnel, il est nécessaire de se poser les bonnes questions, parfois d’être encadré. Pour découvrir l’utilité d’un coach professionnel, cliquez ici.

Des filières lucratives : la cardiologie, l’ophtalmologie et la dermatologie

Lors des périodes de sélections, les étudiants disposant de meilleures notes de classement ont le choix sur plus de filières que les autres. En effet, chaque spécialité ne disposant que d’un nombre limité de places, les candidats arrivés en premier peuvent se servir en premier. Parmi les nombreuses motivations qui poussent les étudiants à choisir telle ou telle carrière, la rémunération du poste après les études. Elle peut constituer un facteur non négligeable, surtout que de nombreux étudiants vont jusqu’à effectuer un prêt pour financer leurs études. La cardiologie, l’ophtalmologie et la dermatologie se trouvent parmi les disciplines les plus sollicitées. Pour cause, sur un contrat à long terme ou forfaitaire, la rémunération dans l’une de ces disciplines peut facilement atteindre une somme avoisinant la dizaine de milliers d’euros par mois. En plus d’être parmi les secteurs les plus rémunérateurs, ils peuvent facilement être exercés en libéral. Ce qui permet de bénéficier d’avantages supplémentaires, comme la possibilité d’exercer dans une clinique privée, et pourquoi pas la possession de son propre cabinet médical.

Une carrière prometteuse : la médecine sportive

Une vérité, le domaine du divertissement constitue une énorme source de revenus, tant pour les pratiquants que pour les gens qui gravitent autour. Un athlète est un individu qui soumet son corps à de rudes épreuves, exploitant à fond son potentiel pour donner la meilleure performance possible. La médecine sportive devient alors une nécessité dans ce genre de secteur. Le médecin peut être un sortant de diverses formations, allant de celui d’infirmier jusqu’à celui de chirurgien. Quelques carrières à envisager pour cette branche de la médecine : nutritionniste, kinésithérapeute, physiothérapeute, psychiatre… Le corps d’un athlète est un temple soumis à de strictes disciplines. Pour ce, il est primordial qu’un professionnel soit disponible pour gérer les conditions physiques et mentales d’un sportif. Une autre possibilité dans la médecine sportive, poursuivre une carrière de thérapeute physique. De nombreux sportifs se blessent dans l’exercice de leur fonction. Ils nécessitent alors le service d’un thérapeute. Une personne capable d’évaluer les dégâts, de les conseiller, et surtout d’essayer de rétablir les capacités de leurs corps. Le genre de carrière qui permet d’aborder d’une autre façon la médecine.

Une vocation : être médecin vétérinaire

Les médecins vétérinaires sont ceux qui s’occupent de l’état des santés des animaux. Ce secteur englobe un grand nombre de responsabilités, car à part soigner les animaux, ils s’occupent de suivre leurs grossesses, d’assister leurs naissances, de conseiller leurs propriétaires, etc. Les vétérinaires disposent d’une excellente grille salariale, et un vaste domaine pour exercer. Ils peuvent choisir d’exercer dans une clinique, privée ou publique, dans les refuges animaliers pour s’occuper des animaux en voie de disparition par exemple, ou encore d’être responsables de formation. De plus, le domaine de la médecine vétérinaire comporte aussi une branche de recherche, destinée à améliorer la vie des animaux. Un véritable métier à vocation.

Plan du site