Kizomba

Suivre des cours de Kizomba à Paris

Venue tout droit d’Afrique, la kizomba a rapidement conquis le cœur des danseurs, professionnels comme amateurs. En couple ou en solo, elle se danse partout pour rajouter de la sensualité à vos soirées. À l’approche de l’été et des soirées endiablées, s’initier à la kizomba devient alors un must.

Origines de la kizomba

Les origines de cette danse sont assez floues. Cependant, il est sûr que la kizomba prend racine en Afrique, plus précisément en Angola. Ce terme signifie littéralement « fête » en Kimbundu, l’un des dialectes les plus fréquents dans ce pays. Dans les années 50, les danses traditionnelles comme le semba, le kabetula ou encore le maringa ont été les plus populaires en Afrique. Le mélange de plusieurs influences a ensuite donné naissance à la kizomba vers les années 80. Sa musique s’inspire particulièrement du zouk antillais et ses pas du semba local. À la suite de la colonisation de l’Afrique, les danses de couples européennes ont également modifié les kizombadas, les fêtes traditionnelles où l’on dansait la kizomba. Ce n’est que dans les années 90 cependant que la kizomba a été popularisée par le chanteur congolais Eduardo Paim. S’est alors créé un véritable engouement pour cette danse suave et sensuelle à souhait. Ondulations, pas au rythme lent et déhanchés plus que caliente ont vite fait de séduire les amateurs de danse. La notoriété de la kizomba a même conquis les Européens, notamment les Français. Cette danse figure aujourd’hui parmi les plus appréciées durant les soirées dansantes parisiennes. Les sites comme salsadanse.com proposent ainsi des cours, des stages et des formations pour s’initier ou se perfectionner à la kizomba.

Où apprendre la kizomba ?

Il existe de nos jours de nombreux moyens pour apprendre à danser la kizomba. Il suffit par exemple de chercher des vidéos d’apprentissage en ligne. On y trouve généralement des cours pour tous les niveaux. Cependant, s’initier avec des tutoriels n’est pas l’idéal si vous n’avez jamais pratiqué de danse de couple auparavant. Si tel est votre cas, pensez plutôt à vous inscrire à un cours de kizomba. Cette option offre l’avantage de proposer des cours adaptés à tous les niveaux et à tous les budgets. Pour les débutants, il est notamment possible de s’inscrire à des cours d’essais dont le tarif tourne autour de 20 euros la séance. De plus, les cours réguliers dans une école permettront aux débutants de vaincre leur timidité et de progresser plus rapidement. Les tarifs tournent généralement aux alentours de 40 euros la séance. Par ailleurs, une fois les pas de base acquis, prendre des cours particuliers peut s’avérer utile afin d’avancer à votre propre rythme. Enfin, sachez qu’il existe des soirées dansantes mélangeant cours évolutifs et pratique pour apprendre tout en s’amusant. Ce type de soirée est particulièrement en vogue dans les grandes métropoles comme Paris. Les festivals et stages de danse sont quant à eux réservés aux danseurs aguerris afin de toujours se perfectionner.

Comment progresser en kizomba ?

En kizomba, comme pour toute autre danse, le secret de la réussite réside dans la pratique. Ce n’est qu’en répétant les pas fraîchement acquis que vous réussirez à vous améliorer. Une fois chez vous, répétez les pas dans votre salon, en compagnie de votre partenaire ou en solo. C’est ainsi que vous assouplirez vos mouvements et les rendrez plus naturels. Bien sûr, il est conseillé de répéter en duo pour améliorer votre guidage, que vous soyez un homme ou une femme. Dans l’idéal, travaillez avec votre compagne ou votre compagnon. Très sensuelle, la pratique de la kizomba a tendance à créer des sentiments au sein du couple. Afin d’éviter les tensions, optez pour un partenaire de confiance pour ne pas que la danse ne devienne malsaine. Par ailleurs, il existe une astuce pour s’améliorer dans le guidage. Elle consiste à échanger les rôles, autrement dit la femme fait l’homme et inversement. De cette manière, chacun se met à la place de l’autre pour avoir un aperçu de son ressenti durant la chorégraphie. Enfin, pour progresser rapidement, n’hésitez pas à sortir de votre zone de confort. Participer par exemple à des soirées dansantes pour rencontrer de nouveaux danseurs qui vous apprendront de nouveaux pas et de nouvelles techniques.

Quelle tenue adopter ?

Pour pratiquer la kizomba avec plus d’aisance, il est primordial de bien choisir sa tenue. Pour les hommes, une simple tenue de ville fera très bien l’affaire. Il vous suffit messieurs de porter une chemise, un jean et des chaussures bien confortables. Au contraire, pour vous mesdames, un cours de kizomba est l’occasion de vous faire belle. Si vous êtes adeptes des pantalons, optez pour un modèle stretch. Vous serez ainsi plus à l’aise pour effectuer les pas de danse. Mais vous avez également la possibilité de porter une jupe ou une robe pour ajouter une touche de sexy. Dans ce cas, optez pour un modèle court et près du corps. Les vêtements longs et trop amples auront en effet tendance à gêner votre partenaire qui aura du mal à vous guider. Enfin, sachez que les talons hauts sont indispensables pour adopter la bonne posture de danse. Ils constituent également un atout séduction pour faire de vous la reine de la kizomba.