habilitation électrique

Suivre une formation en habilitation électrique

Suivre une formation afin d’obtenir une habilitation électrique est fréquent chez les personnes ayant des professions touchant au domaine du courant et de l’électricité. Se former ainsi permet de mieux connaitre les dangers du métier en plus d’obtenir la possibilité de prévoir les risques encourus. Des moyens de contrôle découlent de cet apprentissage spécifique sur les interventions électriques. Personne n’est sans savoir qu’un problème électrique est souvent source d’incendie. Maitriser l’environnement électrique est donc primordial pour éradiquer tout danger et se protéger au travail. La formation dans ce domaine est incontournable de ce fait pour être habilité à pratiquer en toute sécurité un métier touchant au courant électrique.

Connaître ce qu’est réellement l’habilitation électrique

L’habilitation électrique est un certificat délivré après le suivi d’une formation spécifique en électricité. Contrairement à ce que certains pensent, ce n’est pas un diplôme, mais une accréditation qui est donnée par les employeurs. Cette dernière permet aux personnes formées de justifier leur niveau de connaissances et de capacité dans une profession touchant au domaine électrique. Ce justificatif atteste qu’un individu maitrise les normes de sécurité requises pour un travail. Certes, les compétences doivent se prouver dans l’activité, mais ne sont pas justifiées par le certificat d’habilitation électrique.

Il faut savoir que cette formation electrique est obligatoire pour toute entité ou organisation employant des individus pour des tâches touchant à l’électricité. En effet, même les électriciens appartenant ou non à une société doivent disposer d’une habilitation pour pouvoir exercer légalement. Ce fait concerne tous les salariés que ce soit pour le remplacement d’une lampe électrique une fois par an que pour le personnel de maintenance « jouant » avec l’électricité d’un bâtiment. Les tâches peuvent être permanentes ou occasionnelles, suivre jusqu’au bout la formation habilitation électrique est indispensable. Une formation dans ce secteur est d’ailleurs disponible si vous cliquez ici.

L’habilitation électrique : ce que dit la loi 

Une formation est obligatoire pour obtenir le certificat qui servira d’autorisation à un salarié. Durant cet approfondissement, les dangers du métier et les moyens de contrôle de ces derniers seront portés à la connaissance des personnes à former. Bien entendu, la formation n’aura pas pour objet l’électricité et l’électrostatique comme dans un cours de physique. Les sortes de formations varient selon les types d’installations et les travaux qui en découlent. L’employeur exprime sa reconnaissance à la maîtrise des travaux électrique en délivrant un certificat à un salarié après formation. Cette habilitation est donnée par la norme NFC18-510. Elle intime les entreprises, plus précisément les gérants, à prendre leur responsabilité.

En effet, la formation electricite doit être d’actualité dans le curriculum vitae des employés d’une société d’après les dispositions de cette loi. Entre autres, ce type de formation comprend une sensibilisation des dangers des métiers touchant au courant électrique. Il faut savoir que cette formation comprend des bases théoriques à maitriser avant de passer à la pratique sur terrain. C’est uniquement après la validation des évaluations pratiques et théoriques que le centre de formation va émettre une demande d’habilitation pour l’employé au sein de l’entreprise de ce dernier. L’employeur validera ensuite cette demande en accordant à son collaborateur, un certificat spécifique. Certes, c’est une habilitation électrique et non pas une promotion qui permet d’agir indépendamment de son supérieur. 

Ce que comprend une formation en habilitation électrique

La formation habilitation électrique repose sur des enseignements théoriques et des normes. Comme toute formation, un programme spécifique pour une catégorie de personnes à former est obligatoire pour une session. Une sensibilisation par rapport aux risques liés aux professions dans ce secteur est également effectuée durant la formation.

Entre autres, les types d’installations, les localités où le danger est omniprésent sont les principaux objets de la formation. Hormis ces sujets, il est incontournable d’apprendre à minimiser les risques du travail en apprenant à mieux se protéger. L’aspect sécurité et celui de la précaution sont des sujets importants dans cette formation. Le certificat servira de justificatif pour l’inspection du travail. La perte de ce dernier exige la demande d’un duplicata auprès de l’employeur sans quoi, le propriétaire ne pourra pas exercer faute de pièce justificative.