Assurance habitation

Tout ce que vous devez savoir sur l’assurance habitation

Dans un investissement comme l’achat d’une maison, avoir une
assurance habitation semble nécessaire, sachant que chaque alternative de
logement a ses caractéristiques. Être
propriétaire
ou locataire, son utilisation comme
résidence
principale
ou résidence secondaire ou pour louer à des tiers, sont des
éléments à prendre en compte pour s’assurer que l’assurance nous protège de
l’impondérable.

Les
principaux risques inhérents à une maison

Nous parlons de ceux qui peuvent endommager nos poches et
déstabiliser nos finances et la sécurité de notre famille. Ici entrerait
l’incendie de la maison, une explosion de gaz, des problèmes qui portent en
même temps la responsabilité civile.

Des problèmes tels que
le vol peuvent être aussi fréquents,
comme du verre brisé ou des dégâts d’eau, mais ont généralement un impact
moindre sur les finances d’une famille.

L’avantage de
l’assurance habitation est qu’elle apporte une solution à différents types de
sinistres. Certains peuvent être très intenses et improbables et d’autres
plus fréquents, bien qu’ils ne soient pas vraiment graves.

Qu’est-ce
qu’une assurance habitation ?

L’assurance habitation doit couvrir les dommages pouvant
survenir dans notre habitation, qu’il s’agisse d’un simple dépannage de
serrurerie ou de plomberie, d’un cambriolage ou d’un incendie. C’est ce que
l’on appelle un contrat multi-risques habitation. En fonction du contrat, les
compagnies d’assurance couvrent un éventail de risques plus ou moins long et
c’est une liste de situations ou d’événements accidentels qui nous
couvriront. Tout ce qui ne figure pas sur la liste sera exclu.

Dans ce domaine, il est essentiel que la liste des faits
couverts par l’assurance soit adaptée aux attentes de ce client spécifique, à
son style de vie, etc. 

Quels
enjeux faut-il prendre en compte lors de la souscription d’une assurance
habitation ?

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte. Un premier
étage ou un grenier coûte plus cher qu’une mezzanine en termes d’assurance
ultérieure. Le risque de vol est plus élevé dans ce type de logement.

Un autre élément
important est les surfaces. La zone construite doit être déclarée, y
compris les espaces communs, le garage et les dépendances éventuelles.

La commune dans laquelle
nous résidons est important. Leur accessibilité ou proximité des casernes
de pompiers ou des postes de police peut être prise en compte. La
fréquence des cambriolages ou les dégradations dans le quartier peuvent être
prises en compte, de telle sorte que certains assureurs préfèrent ne pas
assurer dans certains codes postaux.

Au final, il s’agit de
bien savoir quelles sont les exclusions qui ont été faites dans notre assurance
habitation, notamment lorsqu’il s’agit de donner la partie correspondante pour
toute réclamation survenant dans notre maison.

De cette manière, les
attentes d’assurance correspondront à ce qui a été effectivement souscrit et il
y aura donc peu de surprises. Il existe des assureurs qui limitent la
couverture en cas d’incendie à certains montants. Nous devons le savoir
avant de souscrire à notre assurance, donc une bonne recommandation est de ne
pas signer en raison de l’engagement auprès d’une banque sans connaître au
préalable l’assurance et vérifier ce qui est optimal pour nos intérêts.

Quelle
assurance est recommandée dans une maison en location ?

Gardez à l’esprit que certains biens n’appartiennent pas au propriétaire. Le
concept de responsabilité civile change du fait d’être un propriétaire que nous
louons à un locataire.

Aussi si nous avons une
chambre que nous louons, l’assurance habituelle de la maison comme habitation
ne suffit pas. De la même manière, l’assurance de notre maison ne suffit
pas toujours si nous allons vivre un week-end dans une maison que l’on nous
prête ou que l’on loue. 

Et
l’assurance responsabilité civile ?

L’assurance
responsabilité civile est intégrée à votre contrat d’assurance habitation, tout
comme l’assurance juridique. Vous serez donc protégez dans le cas où vous
causeriez des préjudices à un tiers et bénéficierez, si besoin, d’une
assistance juridique.

Dans le cas d’une
explosion d’incendie chez vous, par exemple, des dommages très importants
peuvent être causés. Votre assurance prendra en charge les frais causés sur
votre habitation mais également ceux causés à sur la propriété de vos voisins.
Par ailleurs, si une personne venait à être blessée dans l’incendie, votre
assurance pourrait le dédommager et vous accompagner lors d’éventuelles
poursuites judiciaires.